Vincent Berton : « La création du commandement de gendarmerie est la reconnaissance de l’identité propre de Saint-Martin et Saint-Barthélemy »

0

« La cérémonie que nous venons de vivre marque un moment historique de l’histoire de nos deux îles que nous n’appellerons bientôt plus les îles du Nord » C’est par ces mots que le représentant de l’Etat à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin, Vincent Berton s’est adressé aux autorités civiles et militaire présentes samedi dernier à la pointe « Babit », à l’occasion de la création du commandement de la gendarmerie de Saint-Barthélemy – Saint-Martin.

Pour le préfet délégué des Iles du Nord, cette décision qui fera date dans l’histoire est la reconnaissance de l’identité propre de Saint-Martin et Saint-Barthélemy et de la singularité de ces deux îles. En ce sens, la gendarmerie est le premier service de l’État à mettre en œuvre la décision du gouvernement prise lors du CIOM (Comité Interministériel pour l’Outre-mer) de créer à Saint-Martin et Saint-Barthélemy une préfecture de plein exercice. « Il n’y a, je crois, aucune contradiction à vouloir un Etat fort à côté de collectivités d’Outre-mer. Au contraire, je crois que dans une République décentralisée, la logique veut qu’une collectivité forte puisse s’appuyer sur un Etat fort, garant du droit, des intérêts de la Nation et de la protection des plus vulnérables. C’était l’esprit du législateur des lois organiques et c’est le chemin sur lequel nous avançons avec les présidents des deux collectivités que je remercie pour leur collaboration si fidèle et si fructueuse », a souligné Vincent Berton avant de s’adresser au premier commandant du commandement de gendarmerie de Saint-Barthélemy – Saint-Martin, le colonel Maxime Wintzer-Wekehind. Vous vivez là la consécration d’une carrière exemplaire et qui vous réserve encore, j’en suis certain, de hautes responsabilités. Votre savoir faire opérationnel, votre lucidité tactique, votre maîtrise des situations critiques, sont indiscutables et unanimement reconnus. Mais plus encore votre sens de l’humain, le souci constant de l’équilibre et de l’épanouissement de vos soldats, le courage dont vous faites preuve sur le terrain est la marque d’un vrai patron ». Le préfet a tenu à rappeler aussi le rôle des militaires dans l’exercice de leurs fonctions. « Garant du droit, protection des intérêts de la Nation, défense des plus vulnérables, c’est aussi le cœur de votre mission à vous gendarmes. Vous n’êtes ni des justiciers, ni des shérifs. Sur nos navires insulaires à la manœuvre parfois délicate, votre boussole c’est le droit, votre gouvernail le courage et votre quille la probité (…). J’ai ici une pensée pour les gendarmes trop souvent mis à l’épreuve, à ceux hélas décédés, régulièrement blessés, confrontés à une violence d’autant plus désinhibée qu’elle reflète souvent une misère sociale et familiale. Leur endurance, leur courage, leur lucidité a permis bien souvent d’éviter des drames ».

Avec la création du commandement de gendarmerie, les quelque 200 militaires en poste dans les Iles du Nord disposeront de moyens supplémentaires pour combattre la délinquance sous toutes ses formes, l’objectif étant de préserver l’attractivité des deux îles, et en faire des symboles de paix, de joie et d’insouciance, dixit Vincent Berton. _AF

Loading

About author

No comments