Pourquoi la Croix-Rouge Française suspend son action d’aide alimentaire d’urgence à Saint-Martin ?

0

Depuis plusieurs jours, de fausses informations circulent à Saint Martin selon lesquelles la Croix-Rouge française aurait suspendu son dispositif d’Aide Alimentaire d’Urgence aux nouveaux demandeurs suite à « une bagarre récente » survenue lors d' »une distribution de coupons alimentaires par le pôle solidarité familles mi-octobre » (dixit le Soualigapost)

 

La Croix-Rouge française dément ces rumeurs : d’une part le Pôle Solidarité familles ne distribue aucun coupon alimentaire émanant de la Croix-Rouge française, et d’autre part aucune bagarre ni débordements n’ont été déplorés par nos équipes et les forces de l’ordre, lors de distributions organisées par notre association dans les quartiers situés partie française de l’île. Nous veillons chaque jour, lors de nos actions, à la sécurité et au respect de la dignité des personnes que nous rencontrons et accompagnons.

 

En effet, implantée depuis 1995 sur l’île, la Croix-Rouge française s’emploie, dans le cadre de ses missions, à répondre aux besoins des populations en situation de grande précarité. C’est dans cet esprit que nous avons répondu aux besoins identifiés par la Collectivité en lançant le 20 mars dernier, six mois après le passage de l’ouragan Irma et en présence de notre Directeur Général, le dispositif d’aide alimentaire d’urgence.

 

Cette action déployée pour une durée d’un an, tente d’apporter une réponse adaptée aux besoins alimentaires des publics précaires rencontrant des difficultés socio-économiques. Cette aide permet ainsi de lutter contre l’insécurité alimentaire, tout en privilégiant le respect de la dignité et l’accompagnement global des personnes.

Pour mener à bien cette action auprès du public cible, la Croix-Rouge française a sollicité 20 travailleurs sociaux sur l’île issus de structures institutionnelles et associatives afin d’identifier, orienter et accompagner les personnes et familles éligibles à l’Aide Alimentaire d’Urgence.

 

Ainsi, c’est environ 200 familles par mois, orientées via des fiches navettes par les travailleurs sociaux, qui bénéficient de ce dispositif.

 

Néanmoins, certains partenaires sociaux ont fait part à la Croix-Rouge française de leur difficulté à répondre à l’ensemble des sollicitations des personnes demandant une évaluation de leur situation sociale et économique – condition sinéquanone pour bénéficier de l’aide alimentaire d’urgence. Il a donc été décidé, en concertation avec la Collectivité, de suspendre le dispositif en l’état afin que l’ensemble des partenaires puissent réadapter leurs moyens d’évaluation en fonction de leur organisation.

 

En l’espèce, à compter du 31 octobre 2018, les travailleurs sociaux de l’île ne traiteront plus aucunes nouvelles demandes d’orientation pour l’Aide Alimentaire d’Urgence portée par la Croix-Rouge française. Ainsi plus aucune nouvelle fiche navette ne sera délivrée.

 

Attention : toutefois, toutes les personnes bénéficiant déjà de l’aide alimentaire d’urgence pourront utiliser leur carte monétique distribuée par la Croix-Rouge française dans les 7 magasins partenaires jusqu’à épuisement de leur crédit, et ce avant la fin mars 2019. La Croix-Rouge française poursuit ainsi son action auprès de ses bénéficiaires pour lesquels elle s’est engagée sur une période de 1 à 3 mois.

 

Par ailleurs, nous regrettons vivement que les raisons de cette décision aient été diffusées à notre insu au public de manière déconcertée et irraisonnée. Malgré tout, la Croix-Rouge française continue et continuera de déployer sur l’île de Saint Martin, ses actions d’aide et d’accompagnement en direction des personnes vulnérables.

 3,113 vues totales,  14 vues aujourd'hui

About author

No comments