POLITIQUE : Un programme chargé pour Gérald Darmanin et Jean-François Carenco en visite officielle à Saint-Martin

0

Arrivé sur le vol d’Air France le vendredi 26 mai en compagnie de Jean-François Carenco, ministre délégué des Outre-mer, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer a enchaîné les rendez-vous au pas de course avec notamment une rencontre avec les gendarmes et les forces de sécurité, les pompiers et la pose de la première pierre de la future cité administrative et judiciaire de Saint-Martin qui regroupera la grande majorité des services de l’Etat sur l’île.

Au lendemain de la signature officielle de l’accord entre la France et le Royaume des Pays-Bas relatif à la frontière délimitant Saint-Martin et Sint Maarten à Oyster Pond, Gérald Darmanin et Jean-François Carenco se sont rendus le samedi matin à la caserne de gendarmerie de la Savane en présence du général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale, du général Vincent Lamballe, commandant la gendarmerie de Guadeloupe et des Iles du Nord.

Gérald Darmanin a profité de sa rencontre avec les militaires pour annoncer des moyens supplémentaires pour les forces de l’ordre avec une nouvelle brigade de gendarmerie et un renforcement des moyens alloués à la lutte contre la drogue.

Les deux ministres ont ensuite rendu visite aux sapeurs-pompiers. Ils ont été accueillis par Félix Antenor-Habazac, contrôleur général du SDIS Guadeloupe, Henry Angélique, président du Conseil d’Administration du SDIS Guadeloupe et Cyrille Pallud, commandant du Centre d’Incendie et de Secours de Saint-Martin.

Le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer a tenu à saluer tous les pompiers présents pour « leurs qualités et leur courage qui ne sont plus à démontrer, en particulier au regard de leur engagement sans faille après l’ouragan Irma ».

En fin de matinée et avant de s’envoler sur l’île sœur de Saint-Barthélemy en début d’après-midi, Gérald Darmanin a conclu sa visite ministérielle à Concordia, sur le chantier de la future cité administrative et judiciaire. Accompagné de Jean-François Carenco, du président de la Collectivité, Louis Mussington, de la sénatrice, Annick Pétrus, des préfets Lefort et Berton et du directeur de l’agence publique pour l’immobilier de la justice (APIJ), Philippe Eloi, le ministre a posé symboliquement la première pierre de la future Cité administrative et judiciaire. Celle-ci marque un « symbole fort de la reconstruction de l’île », a-t-il souligné.

D’après les prévisions, la Cité administrative et judiciaire de Saint-Martin devrait être opérationnelle fin 2025. _AF

 3,600 vues totales

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :