LITTÉRATURE : L’histoire des poilus de Saint-Martin racontée au collège du Mont des Accords

0

Après avoir rencontré l’écrivain Pierre-André Théodore et Robert Romney, auteur du premier livre en langue saint-martinoise, les élèves du collège du Mont des Accords ont poursuivi leur immersion dans le monde littéraire dans le cadre de la Semaine de la Persévérance avec Serge Gumbs, qui signe l’ouvrage « Les Poilus Saint-Martinois ».

Brillamment organisées par Ange-Marie Venthou-Dumaine, professeure documentaliste du collège, les rencontres entre la jeunesse saint-martinoise et les écrivains de tout horizon ont été à la fois émouvantes et enrichissantes pour les deux parties. Pour cette troisième session, les élèves de 3ème, 4ème et 5ème ont échangé avec Serge Gumbs, ancien professeur d’Histoire toujours aussi passionné par le sujet qui a grandi à Quartier d’Orléans. Devant une assemblée de jeunes attentifs et curieux, Serge Gumbs a conté son histoire, avec un soupçon de nostalgie dans la voix quand il évoquait son enfance dans un Saint-Martin où très peu de voitures circulaient ou sa présence dans l’unique classe de 3ème avec 11 camarades dans un petit local dédié à leur éducation. Pour concevoir l’ouvrage présenté aux collégiens vendredi dernier, « Les poilus saint-martinois, Saint-Martin dans la Grande Guerre 1914-1918 », Serge Gumbs, qui ne se décrit pas comme littéraire, a consacré trois ans de sa vie pour les recherches et les consultations d’archives, que ce soit en Guadeloupe, à Vincennes, à Bordeaux ou encore Amsterdam. Avec un oncle ayant été soldat pendant la Première Guerre Mondiale, l’auteur a tenté d’ouvrir le dialogue mais le syndrome post-traumatique du combattant l’empêchait de formuler quoique ce soit sur cette période de sa vie, « Je n’aime pas parler de la guerre » disait-il. Décrit comme doux et gentil, l’oncle de Serge Gumbs pouvait montrer des réactions violentes liées aux conséquences psychologiques irréversibles dont tous les soldats sont victimes. Dans son livre illustré de documents d’époque et de photographies, Serge Gumbs rend hommage aux poilus saint-martinois qui tiennent leur nom du fait qu’ils ne se rasaient pas en temps de guerre. Touchant, éducatif et accessible à toutes les générations, ce livre met en lumière pas moins de cent trente saint-martinois qui ont servi dans la Grande Guerre, tous nés de 1856 à 1899. Les collégiens du Mont des Accords ont posé une pléthore de questions à l’historien autodidacte : les conditions de vie durant la guerre, le rôle des femmes restées sur l’île qui ont remplacé leurs homologues masculins en leur absence en maintenant les chiffres d’exportation de l’époque, le processus d’écriture ou encore les difficultés rencontrées lors de l’élaboration de ce livre retraçant le terrible et injuste destin de certains soldats saint-martinois. Encore une magnifique rencontre intergénérationnelle au collège du Mont des Accords. _Vx

 814 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :