EAU / Casses multiples sur les réseaux : les explications de l’EEASM

0

«Ça pète de tous les côtés ! », peut-on lire sur les réseaux sociaux. Les commentaires indiquant des casses sur le réseau d’eau sont en effet nombreux depuis plusieurs jours. Les casses seraient concentrées dans une résidence de la Semsamar et à la Baie orientale. Certains en déduisent qu’elles sont dues au dioxyde de chlore utilisé pour désinfecter le réseau suite à la crise des bromates. La question a été posée par une élue de la majorité lors du dernier conseil territorial.

Patrick Lentz, le directeur de l’établissement des eaux, a tenu à rassurer : «il n’y a pas plus de casse qu’à l’habitude. Le dioxyde de chlore fragilise les canalisations mais à terme, au bout de dix ou quinze ans, pas au bout de quelques semaines.» Mais d’admettre qu’il y a une «crise de confiance» vis à vis des services d’eau.

Selon d’autres sources, les casses régulières sur les réseaux privés ou à l’intérieur de copropriétés ou lotissements seraient dues à un manque d’entretien desdits réseaux et à la non installation de régulateurs de pression comme recommandé.

A propos des factures

Lors de la séance des questions diverses du conseil territorial du 31 janvier, Patrick Lentz a également été interpellé au sujet des factures dont les montants sont très importants. Pour la plupart, il s’agit de sommes correspondant à des consommations du temps de La Générale des Eaux, la Saur (le nouveau concessionnaire depuis un an), n’ayant pas accès à ces fichiers. «Le problème est qu’il y a personne de la Générale des Eaux à qui s’adresser pour contester les factures. Nous avons donc demandé à ce qu’elle dépêche quelqu’un pour pouvoir examiner ces factures et solutionner les problèmes », a-t-il indiqué.

(soualigapost.com)

 1,171 vues totales,  8 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT