Reconstruction post-Irma (2/2) : Le Président Gibbs fait le point sur la situation deux ans après le cyclone

0

Lors d’un point presse organisé en fin de semaine dernière, le Président Daniel Gibbs, en présence d’élus, avait évoqué la reconstruction de Saint-Martin et les projets à venir. Deuxième volet de cette conférence de presse…

Depuis le 23 novembre 2018, Saint-Martin assure la présidence de la Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphériques, ainsi que de l’association des RUP. Les 6 et 7 février 2020, le territoire accueillera pour la première fois la Conférence de la CP-RUP. L’occasion, pour le Président, de montrer que la reconstruction de Saint-Martin est bel et bien une réalité. « Je veillerai à faire passer des messages forts, au plus haut niveau de l’Etat et de la Commission Européenne », car « nos revendications ne sont pas le fruit de récriminations d’une population « d’enfants gâtés » (…) Obtenir simplement ce à quoi nous avons droit n’est pas « malsain », mais indispensable pour réussir notre rattrapage en termes d’investissements structurants ».

Daniel Gibbs rappelle que la France a obtenu 46 millions d’euros de l’Union Européenne et, qu’à ce jour, la Collectivité a fait remonter pour 33,2 millions d’euros de factures et bénéficié, de la part de l’Etat, « de seulement 11,9 millions d’euros de remboursements ». Le Président affirme que les saint-martinois doivent bénéficier, comme tous les autres citoyens français, des politiques publiques mise à disposition de tous les Territoires français, comme le « Grand Plan d’Investissement » de 57,1 milliards d’euros, ou le « Grand Emprunt » de 60 millions d’euros.

Pour une véritable autonomie, Daniel Gibbs a rappelé les revendications structurelles comme, un préfet de plein exercice, un vice-recteur, une antenne INSEE, une prison pour les courtes peines, une couverture Météo France…

Le Président veut s’inscrire dans le cadre de la Stratégie 5.0, tout d’abord, le « Zéro exclusion », et pour cela il convient de sensibiliser le gouvernement sur le taux de non-recours aux prestations sociales à Saint-Martin, territoire qui relève du droit commun en matière de sécurité sociale, le « Zéro carbone » avec des projets dans le domaine du photovoltaïque et de la géothermie. Le « Zéro déchet », avec notamment la gestion et la valorisation des déchets, le « Zéro polluant », et l’actuelle pollution aux bromates dans les réseaux d’eau potable imposent une « impérieuse nécessitée d’accélérer le rythme de renouvellement des canalisations d’eau potable ». Cinquième et dernier point, « Zéro vulnérabilité », avec le financement, par l’Etat, des structures de prévention et de protection, qui demeure encore « virtuel ».

En conclusion le Président Gibbs a affirmé qu’il faut « être constructifs, sans rien lâcher, sans jamais oublier l’impérieuse nécessitée de préserver notre unité, notre identité saint-martinoise et nos cohésions sociales. Nous devons être unis, plus que jamais. Et je m’adresse là, autant aux habitants de cette île, qu’à nos partenaires institutionnels et privés »._RM

 3,137 vues totales,  3 vues aujourd'hui

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :