POLITIQUE / CCRAG 2024 : l’État réitère son engagement

0

L’ouverture officielle de la 17ème Conférence de Coopération Régionale Antilles-Guyane (CCRAG) s’est tenue au Secrets Resort d’Anse Marcel en présence des présidents des Collectivités territoriales de Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, des représentants de la Commission Européenne et des organisations régionales, du préfet délégué Vincent Berton et en invitée spéciale, la ministre déléguée chargée des outre-mer, Marie Guévenoux.

Avec pour slogan ‘Saisir les opportunités et renforcer les synergies’, l’inauguration de la 17ème CCRAG s’est déroulée devant 250 personnes, impatientes d’entamer ces trois journées d’échanges autour de 4 enjeux majeurs : la géopolitique, la sécurité, les échanges commerciaux et les échanges culturels & linguistiques dans la Caraïbe et le Plateau des Guyanes. Louis Mussington, président de la Collectivité de Saint-Martin, fut le premier à prendre la parole : « Il y a un an de cela, le ministre délégué Jean-François Carenco et Monsieur l’Ambassadeur Dubertrand m’avaient demandé si je voulais accueillir la CCRAG à Saint-Martin, sans hésitation, j’ai répondu oui. (…) Cette conférence tombe à point nommé ». Les contextes politiques et économiques mondialisés et le renforcement des réseaux obligent les Collectivités Françaises des Amériques à reconfigurer leurs priorités et à interroger leur loyauté. « Nous devons accepter que le processus d’intégration régionale est en effet un facteur déterminant. C’est d’ailleurs ce qui explique, que cette année la COM de Saint-Martin deviendra un membre associé de l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (OECO) » poursuivait l’élu du territoire qui désire avant tout aller de l’avant. Tous les intervenants sont unanimes sur le fait que la coopération régionale est l’opportunité d’instaurer des relations directes entre les territoires pour engager des projets de développement, d’échanges et d’aménagement. La ministre déléguée en charge des outre-mer, Marie Guévenoux, félicitait quant à elle le caractère unique de cet exercice de concertation entre tous les acteurs en rappelant l’engagement de l’État, déterminé à continuer d’accompagner les collectivités pour qu’elles puissent rayonner dans la zone : « Cet engagement, je souhaite le réitérer devant vous ». Revenant sur le futur retour de la France dans le capital de la Banque de développement des Caraïbes (retrait en 2000) et les 4 sujets majeurs repris dans le programme de la CCRAG, la ministre en poste depuis le 8 février 2024 tient « beaucoup à cette initiative susceptible de poser les jalons d’une approche politique commune ». Lors d’un point presse après la signature de la déclaration politique conjointe de l’action extérieure de l’État et des Collectivités dans la Caraïbe et le Plateau des Guyanes, cette dernière soulignait l’importance de ce rassemblement pour Saint-Martin et pour le président Mussington : « Cette conférence a pour vocation de multiplier les forces avec les pays voisins dans un échange gagnant-gagnant, je suis heureuse de marquer par ma présence l’engagement du gouvernement ». Suite dans notre édition de vendredi. _Vx

 795 vues totales

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :