Cité scolaire : la CTOS critiquée pour sa gestion des repas

0
blank

Suite à la mobilisation des parents, élèves et enseignants de Saint-Martin qui réclamaient la remise en état rapide des établissements scolaires et un calendrier de suivi des travaux, une commission ad-hoc a été créée.

Ce comité de suivi des établissements scolaires s’est réuni le 10 octobre dernier à la cité scolaire Robert Weinum. Il était composé entre autres de la préfète Sylvie Feucher, du président Daniel Gibbs, d’Annick Petrus, de Christian Climent-Pons, du proviseur et du principal de la cité scolaire et du collège Soualiga et leurs adjoints, d’enseignants, de représentants d’élèves et de parents, d’un membre du collectif PEP.

Parmi les problématiques listées par les parents, élèves et enseignants, il a été évoqué que la CTOS “gérait mal le nombre de repas des élèves”. « Ceux qui mangent en fin de service n’ont presque plus rien. Les parts ont la même grosseur que celles des élèves de maternelle » peut-on lire dans le compte-rendu de la réunion. Ce même compte-rendu indique que la 3ème vice-présidente de la COM, en charge de l’éducation, s’est engagée à prendre contact avec la CTOS « pour voir si les quantités peuvent être modulées en fonction de l’établissement livré et rencontrer la diététicienne ».

(Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT