CCI France en visite, l’occasion de faire un bilan

0

C’est un déplacement court, mais une première sur le territoire de Saint-Martin. Le week-end dernier, Alain Di Crescenzo, président de la CCI France (Chambre de commerce et d’industrie) était de passage avec Pierre Dupuy, chargé de mission aux affaires publiques ultramarines. 

Élu à la tête de l’établissement national en janvier, Alain Di Crescenzo porte dans sa campagne un attachement à l’action de proximité pour répondre aux besoins d’accompagnement des entreprises et porteurs de projets. «Il n’y a pas de gestion, d’ambition, d’objectifs et de performance sans proximité», assurait le chef de CCI France. «On ne peut pas gérer une CCI sans venir voir et comprendre ce qu’il se passe dans tel territoire». 

Cette première visite, a été l’occasion pour Alain Di Crescenzo et Angèle Dormoy, présidente de la CCI de Saint-Martin, de faire un bilan sur le réseau entreprenariat de l’île mais aussi de partager des pistes d’amélioration. La première étant un accompagnement vers une transition digitale, environnementale et sociale des entreprises. «La crise sanitaire a servi d’accélérateur de la numérisation des entreprises», confiait le président de la CCI France. Cette numérisation passerait par un programme de sensibilisation au numérique, afin d’armer chacune des entreprises, petites et grandes, à une extension de leur potentiel. Alain Di Crescenzo a également évoqué une formation des chefs d’entreprises en interne. «Nous formons 500 000 personnes chaque année. Nous voulons mettre à disposition les programmes de formation pour Saint-Martin. Mais la question est comment». La dernière piste d’amélioration évoquée est celle des données qui manquent cruellement à Saint-Martin. 

Si les moyens d’actions doivent encore être précisés, Alain Di Crescenzo a assuré mettre à disposition de Saint-Martin toutes les informations, contenus et formations nationaux. Un soutien politique autour de ces actions y serait également consacré. 

La présidente de la CCI de Saint-Martin, Angèle Dormoy, a également évoqué les blessures d’Irma, toujours d’actualité. C’est par des propositions à la Collectivité, qu’Angèle Dormoy espère agir également en faveur des chefs d’entreprises du territoire. _Pc

 350 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT