...

Violences faites aux femmes : deux semaines de sensibilisation

0
blank

Le Club Soroptimist, qui fait partie des associations de l’île qui luttent contre la violence à l’égard des femmes, a lancé hier sa campagne de sensibilisation à Saint-Martin.

Les membres essayeront donc de toucher les esprits grâce à plusieurs messages – panneaux d’affichage ou pancartes – diffusés dans les lieux publics sur le territoire jusqu’au 10 décembre prochain. L’association «espère ainsi participer à l’élévation des consciences et faire taire le silence». Et rappelle à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes que «35% des femmes dans le monde ont été victimes de violences physiques et /ou sexuelles (…). En outre-mer en général et à Saint-Martin en particulier, les chiffres sont encore plus alarmants sur des territoires particulièrement touchés par le chômage et des situations de précarité extrême».

Briser la loi du silence

«À Saint-Martin et Saint-Barthélemy, tout comme en France métropolitaine, des faits de violences à l’égard de femmes sont régulièrement rapportés auprès des services de gendarmerie, mais il existe encore une trop grande proportion de victimes qui préfèrent garder le silence et subir l’inconcevable», indique la préfecture, via sa page Facebook, soulignant que le 3919 est un service téléphonique gratuit et anonyme. De nombreuses infos sont également disponibles sur ce sujet sur le site suivant : www.stop-violences-femmes.gouv.fr.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT