Vie locale : La tribune libre d’un représentant de quartier…

0
blank

Le conseil de quartier est un organe apolitique, il est installé par l’exécutif territorial pour une durée de 5 ans. 

Mr Cédric André représente le quartier 4 depuis aout 2018 ; ce quartier débute à partir de l’ancien office du tourisme et inclut toutes les sections de Sandy Ground jusqu’aux Terres Basses comprises.

• Le rôle d’un représentant de quartier

« Un représentant de quartier fait le lien entre la Collectivité et les résidents du quartier, il sert de relais, le représentant est consulté mais ne prend pas de décisions, son rôle est de faire remonter les problèmes du quartier au niveau de l’Etat ou la Collectivité ; pour mon cas, je sers parfois de médiateur pour les problèmes de voisinage. »

Sandy Ground

« Sandy Ground est un endroit où les gens sont fiers, ce sont des bosseurs, ils veulent avancer mais ils n’ont pas de moyens, nous sommes le quartier le plus oublié depuis longtemps, ce quartier a toujours été oublié et a toujours été le dernier, j’essaie de changer cette façon de voir.

Sandy Ground est comme une grande ville, c’est cela qui fait peur, il y en a qui parle de bidonville mais il y a une vie au sein de Sandy Ground, dans cette vie il y a de l’amour, il y a de l’entente, il y a de la compréhension, il y a de l’entraide, il y a du partage ; il y a aussi une vie où on se bat, il y a des choses qui ne sont pas positives ; parfois ces jeunes n’ont pas le choix, on n’a pas besoin d’un diplôme pour vendre la drogue…alors, aidons ces jeunes ; ils veulent gagner de l’argent, commençons par leur donner des petits boulots, non seulement ça les occupera et ça instillera le goût du travail, la valeur du travail, la valeur de l’argent, ce sont des choses fondamentales !

On parle de communauté mais la vie en société commence dans sa propre maison, à Sandy Ground il y a plusieurs personnes qui n’ont plus de maison car ils ne peuvent pas reconstruire, cependant ces jeunes voient leurs voisins qui peuvent reconstruire, les gens de l’hexagone qui peuvent reconstruire, comment le jeune peut-il être à l’aise dans sa communauté s’il n’est déjà pas à l’aise dans sa propre maison ? »

La mobilisation de Sandy Ground

« J’ai participé à la mobilisation en tant que militant et non en tant que conseil de quartier, nous voulions nous battre pour exposer les problèmes mais pas que ceux de Sandy Ground, c’était pour toute l’île, la liste des 38 revendications concerne tout Saint-Martin : vie chère, pouvoir d’achat, plages privées, insalubrité, déchets, reconstruction ; on parle aussi de valoriser le Saint-Martinois sur son île car il se sent oublié. On fait partie de la France, on est français, néanmoins nous ne sommes pas en France, il faut respecter l’antillais, nous avons notre façon de vivre, nous avons notre façon d’être, nous avons notre propre culture, nous voulons valoriser notre culture pour qu’elle ne se perde pas.

Les citoyens de la manifestation attendent des réponses concrètes et efficaces à leurs revendications, tout comme les gilets jaunes nous rencontrons les mêmes difficultés de la vie chère et du pouvoir d’achat. »

Les projets pour Sandy Ground

« Nous aimerions avoir un terrain de basket supplémentaire et un terrain de foot, nous n’avons pas assez de terrains par rapport au nombre de jeunes, c’est regrettable, surtout pour un quartier sensible. Nous sommes entre le lagon et la mer, on peut créer des activités nautiques telles que le hobby cat, la pêche, le kayak ; il faut que le jeune de Sandy Ground se familiarise avec son environnement, créer de l’emploi et des activités en rapport à cet environnement marin sera bénéfique et valorisant pour toute la population du quartier.

Sandy Ground n’a pas de trottoirs, nous voulons des trottoirs du côté de l’école pour protéger les enfants, nous voulons ajouter des dos d’âne pour ralentir la circulation car il y a parmi les piétons des gens âgés, des enfants, des personnes handicapées, il faut penser à tout le monde ; quand on marche au bord de la route la circulation des voitures roulant trop vite stresse les gens, l’installation de trottoirs permettra d’apaiser les tensions.

Nous souhaitons bien évidemment une pulsion de la Collectivité et de l’Etat en faveur de Sandy Ground. »

Les Terres-Basses

« J’ai contacté l’association des propriétaires des Terres-Basses pour discuter de la plage de Baie Rouge mais ils n’ont pas voulu me rencontrer. »

En conclusion

« Le respect est le plus important, quand on se respecte, tout va pour le mieux au sein de la société »

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT