TRIBUNAL : Il ne savait pas qu’il y avait des armes dans sa voiture

0

Alors qu’il conduit, ER est arrêté par les gendarmes car son véhicule n’a pas de plaque d’immatriculation à l’avant. «Elle était sur le tableau de bord, je n’avais pas eu le temps de la mettre», explique-t-il en précisant que celle à l’arrière était posée. Mais ce ne sera pas l’objet de son interpellation et de sa poursuite en justice.

Les gendarmes procèdent au contrôle de son véhicule, ne trouvent rien d’anormal jusqu’au moment où, alors qu’ils s’apprêtent à le laisser partir, ils aperçoivent le bout d’une crosse d’une arme dépasser de la boîte à gants.

Une première, puis une seconde arme vont être découvertes. ER confie être surpris. «Je ne sais pas à qui elles appartiennent, je ne savais pas qu’elles se trouvaient là», explique-t-il aux gendarmes. Il maintient ses propos devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin devant lequel il a comparu jeudi dernier.

ER, âgé de vingt-trois ans, est gérant d’une micro entreprise de location de voitures. Le jour du contrôle, il était au volant de l’un de ces véhicules. «Il avait été loué juste avant», précise-t-il. Toutefois il n’a pas été en mesure de communiquer les coordonnées du client.

Le tribunal a condamné ER à une peine de six mois de prison et une amende de 1 500 euros. Les scellés (argent et armes) ont été confisqués. (source : soualigapost.com)

 1,041 vues totales,  5 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT