Prochaine rencontre entre le Collectif et le Préfet prévue le 21 octobre

0
blank

Comme convenu à la mi septembre, le collectif a étudié les propositions formulées par le préfet et le président de la COM dans le protocole pour suggérer à son tour des «contre-propositions». C’est ainsi qu’une nouvelle rencontre a été programmée mercredi après-midi en préfecture.

Alors que Serge Gouteyron s’attendait à évoquer plusieurs sujets, le collectif a souhaité se focaliser sur uniquement un point, celui de la vaccination obligatoire pour les personnels du centre hospitalier et les conséquences. Une partie des salariés de l’hôpital de Saint-Martin et le collectif campent sur leur position et veulent que les mesures à l’encontre des personnels qui refusent d’être vaccinés, ne soient pas appliquées.

Mercredi, le préfet a répété que cette décision ne lui appartenait pas. «Je ne suis pas la tutelle de l’hôpital, c’est l’agence régionale de santé et je n’ai aucune compétence sur l’ARS », a-t-il expliqué. Il a toutefois proposé de contacter l’ARS et la direction de l’établissement afin de suspendre les sanctions éventuelles quelques jours le temps de programmer une nouvelle réunion entre les parties. Mercredi, le préfet a suggéré une nouvelle rencontre dédiée à ce sujet le 18 octobre et de rencontrer le collectif pour évoquer les autres sujets le 21 octobre. Il a aussi demandé la levée du piquet de grève à l’entrée de l’hôpital.

Jeudi, le préfet a essuyé des refus de la part de l’ARS de suspendre temporairement les mesures, celles-ci étant une disposition légale que l’ARS se doit de suivre lui a-t-elle expliqué, mais aussi du collectif de se rencontrer le 18. La prochaine rencontre est donc programmée au jeudi 21 octobre. (Soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT