POLITIQUE / Remaniement ministériel : Marie Guévenoux nommée ministre déléguée aux Outre-mer

0

Nommée ce jeudi 8 février 2024 ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux a officiellement pris la suite de Philippe Vigier (MoDem) vendredi dernier lors de la passation de pouvoir présidée par Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer.

Les territoires ultramarins ont donc une nouvelle ministre déléguée, la sixième en sept ans. Issue des rangs de la majorité présentielle, Marie Guévenoux, âgée de 47 ans, fut, entre autres, l’assistante parlementaire d’Alain Madelin, pour ensuite faire campagne pour Alain Juppé en 2016. Après la mise en examen de François Fillon, elle a rejoint La République en Marche (LREM) et a été élue députée de l’Essonne en 2017 et réélue en 2022. Nommée la même année première questeure de l’Assemblée Nationale, l’un des postes stratégiques du palais Bourbon, Marie Guévenoux ne siégeait cependant pas à la délégation aux Outre-mer. La nouvelle ministre déléguée devra donc redoubler d’effort pour suivre la feuille de route du nouveau premier ministre, Gabriel Attal et veiller, entres autres, à l’application des 72 mesures prises lors du Comité Interministériel des Outre-Mer (CIOM, dont la prochaine réunion se tiendra fin février). Lors de la passation de pouvoir, Marie Guévenoux a affirmé « mesurer le poids de l’attente, des espoirs » avec une volonté de s’attaquer aux problèmes liés à la vie chère, la sécurité, l’immigration, l’accès aux soins, l’environnement et l’accès à une eau saine : « Je veux voir au plus vite les changements concrets pour tous » ajoutait-elle. Marie Guévenoux se rendra à Mayotte dans les prochains jours pour son premier déplacement officiel et en Nouvelle Calédonie avant la fin du mois avec Gérald Darmanin qui déclarait quant à lui que les citoyens des Outre-mer « attendent l’égalité des chances, la fin des monopoles économiques et attendent bien évidemment la protection ». _Vx

 525 vues totales

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :