Mesures sanitaires : Test à J7 et consignes renforcées pour les personnes arrivant à Saint-Barth depuis la Métropole !

0
blank

Au cours des deux dernières semaines, la plupart des quelques cas positifs enregistrés a été le fait de personnes récemment arrivées de Métropole ou d’Europe, résidents, saisonniers, amis en vacances sur l’île…

Compte tenu du développement rapide de l’épidémie en métropole et en Europe, la Collectivité de Saint-Barthélemy demande à toutes les personnes arrivant ou revenant de ces régions :

– de respecter une septaine ou, en cas de réelle impossibilité, de limiter au maximum pendant la première semaine leurs relations sociales non-indispensables et d’appliquer rigoureusement les gestes barrières en toutes circonstances, port du masque, distanciation, lavage des mains,

– de se faire tester systématiquement à J7.

Ces consignes sont évidemment aussi valables pour les personnes revenant de métropole ou d’Europe à la suite des vacances scolaires de la Toussaint.

Il est demandé de manière générale à tous les employeurs de faciliter le respect de la septaine par leurs employés ou, à défaut, d’organiser le travail de manière à réduire au maximum les contacts pendant la première semaine, dans l’attente des résultats du test à J7.

Le télétravail doit être mis en œuvre, quand il est possible, pendant ces sept premiers jours.

Il est aussi demandé aux parents partis en Métropole, ou en Europe, pendant les vacances scolaires de garder leurs enfants à la maison pendant la première semaine.

Au moindre symptôme évocateur, n’attendez pas le septième jour pour vous faire tester.

Il est enfin rappelé que l’obligation de test à J7 demeure en vigueur pour tous les touristes et visiteurs âgés de plus de onze ans, dont le séjour est supérieur à une semaine.

S’agissant de l’obligation de présenter un test négatif datant de moins de 72h pour être autorisé à embarquer à destination des Antilles françaises, des vérifications aléatoires de l’authenticité des certificats de négativité sont effectuées. Pour rappel, le délit de faux et d’usage de faux est puni de trois ans de prison et 45.000 euros d’amende.

blank

Article sponsorisé par :


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT