Irma / Des électriciens d’Enedis en mission à Saint-Martin : «Une sacrée expérience» !

0

Bruno Goureau travaille habituellement à Langon, au sud de Bordeaux. Il est actuellement en mission à Saint-Martin dévastée par l’ouragan Irma et raconte ce qu’il vit sur place.

Près de 150 techniciens d’Enedis, ex-ERDF, dont plusieurs Girondins sont actuellement à Saint-Martin pour réalimenter les habitants en électricité après les ravages de l’ouragan Irma. Parmi eux Bruno Goureau, en charge du service des interventions sur le réseau Enedis. Il travaille habituellement à Langon. Il est sur place depuis plus de trois semaines. «Tout a été dévasté, confirme-t-il. Notre mission principale, c’était la réalimentation. Sur environ 18 000 foyers, on a remis l’électricité à 16 000. On est venu avec un peu de matériel mais c’était insuffisant. On a du matériel qui arrive au fur et à mesure. C’est parfois un peu bloquant mais on avance quand même petit à petit. On voit aussi que la vie reprend. Quand on rentre le soir, à la nuit tombée, on se rend bien compte qu’il y a de plus en plus de d’éclairage dans les villes. Ça fait chaud au cœur».

«En Métropole, on se fait taquiner pour la moindre coupure»

Bruno Goureau travaille dans des conditions difficiles, pour tenter de rétablir l’électricité dans les foyers. Il a vraiment été marqué par l’accueil de la population. «Je suis vraiment impressionné par la capacité des gens à se relever, poursuit-il. Je ne sais pas si en Métropole, les gens auraient le même comportement. Ici, ils restent placides, gentils, patients. C’est une sacrée expérience avec les gens d’ici et avec les collègues. On est loin de la vie en Métropole où, quelques fois, on se fait taquiner pour la moindre petite coupure de courant. Ici on voit des gens qui sont parfois coupés depuis un mois et qui restent patients et contents quand ils nous voient. Ça permet de relativiser». La mission de Bruno Goureau va se terminer à la fin de la semaine. Dès mardi dernier, une nouvelle équipe d’Enedis Gironde s’est envolée pour prendre le relais avec plus de 100 kilos de matériel. _AF

 2,746 vues totales,  6 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT