ENVIRONNEMENT : 212 épaves de bateaux évacuées des eaux saint-martinoises

0

Ce mardi 29 novembre 2022 est à présent un grand jour pour Saint-Martin, il marque la fin du marché public de collecte et de traitement des épaves de bateaux hors d’usage (BHU) dans les eaux du territoire.

Pour l’occasion, tous les acteurs se sont retrouvés au chantier naval de Sandy Ground en soirée dont Louis Mussington, président de la Collectivité porteuse du projet d’envergure, Bernadette Davis et Dominique Démocrite-Louisy, respectivement 2ème et 3ème vice-présidentes, Vincent Berton, préfet délégué des Îles du Nord, la sénatrice Annick Pétrus, Pierre-Emmanuel Leclerc, représentant de la commission européenne qui finançait le marché à 80% via le fonds FEDER Interreg-Caraïbes, Paul Koole, PDG de la société Koole Contractors en charge de la collecte et du traitement des épaves et Christophe Lieb, directeur de la prévention et de la gestion des risques majeurs qui a ouvert la cérémonie avec un discours mettant à l’honneur toutes les parties. Sur les 4 mois de dur labeur depuis le lancement du chantier le 31 mai dernier, 212 épaves et 3230 tonnes de déchets, avec une revalorisation à 54%, furent collectées par Koole Contractors et amenées à l’écosite de Grandes Cayes. Le lagon, qualifié de bien commun de tous les saint-martinois par le préfet Vincent Berton, est dorénavant nettoyé et sera bientôt rouvert à la navigation qui était interdite depuis le passage d’Irma, à la grande joie de Louis Mussington qui y nageait et y pêchait lorsqu’il était enfant. Grâce à l’intervention de Koole Contractors, la Marina Royale de Marigot est désormais allégée de 61 tonnes de déchets depuis octobre dernier.

La Marina d’Oyster Pond est également propre, ainsi que d’autres sites touristiques de l’île comme les abords de Pinel, de Sandy Ground et de Baie Nettlé, avec l’enlèvement et le démantèlement de l’épave Victoria. Avec au départ un objectif de collecte de 140 épaves répertoriées en 2018, 74 bateaux hors d’usage furent ajoutés en cours de route sur la volonté de Louis Mussington, opération supplémentaire financée par la Collectivité. En termes de budget total, le marché public pour le nettoyage des eaux saint-martinoises, y compris les 3 avenants, aura coûté 7.226.600€. _Vx

 10,578 vues totales,  6 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :