Elle a construit sa maison sans permis sur une parcelle dont le soi-disant propriétaire l’a arnaquée

0

Après le passage de l’ouragan Irma, BH décide d’agrandir et de surélever les murs en béton de son logement situé rue de Hollande. Des travaux qui attirent l’attention des services de l’urbanisme en juin 2018. Il s’avère qu’aucun permis de construire n’a été demandé et le chantier ne respecte pas non plus les règles du plan d’occupation du sol (POS). Le procès-verbal a été transmis au parquet qui a convoqué BH devant le tribunal correctionnel en avril dernier.

BH a expliqué qu’elle jouit de cette parcelle où elle a fait construire sa maison à Saint-James depuis 1998. En revanche, elle a précisé qu’elle n’était pas propriétaire du terrain, qu’elle le louait à un monsieur. Or, la parcelle est située sur la bande des 50 géométriques et qu’elle n’a jamais été cédée à quiconque.

Une demande de régularisation a été entamée auprès de la COM. Le parquet a demandé la démolition de l’extension dans un délai d’un afin de permettre à la prévenue de trouver un autre logement. Il a aussi requis une astreinte de 10 euros par jour de retard. Le jugement a été mis en délibéré au 4 juillet. (plus de détails sur www.soualigapost.com)

 1,108 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT