Contrôles de Gendarmerie à Sandy-Ground Stéphan Basso : « Ce quartier doit absolument retrouver du calme »

0
blank

Le vendredi 20 novembre et le mercredi 25 novembre derniers, deux contrôles de gendarmerie ont été réalisés dans le quartier de Sandy-Ground. Une vingtaine de militaires ont été engagés à chaque fois.

« Ces contrôles font suite aux derniers faits graves commis dans le quartier dont le plus important est la fusillade qui s’est déroulée le 11 novembre au soir et qui a fait deux blessés », précise le commandant, Stéphan Basso, avant de rajouter « Au- delà des contrôles de véhicules et de personnes effectués sur réquisition de parquet de Saint-Martin, des patrouilles à pieds sont venues compléter le dispositif pour rester en contact de la population, expliquer notre action et rassurer la grande majorité des habitants de ce quartier qui n’aspire qu’à vivre sereinement dans le calme ».

Sur les deux contrôles, plusieurs infractions ont cependant été relevées concernant la conduite des véhicules et trois scooters sans assurance ont été saisis. Une conduite sous l’emprise de stupéfiants a également été relevée. Ce quartier doit absolument retrouver du calme. La gendarmerie fera ce qu’il faut pour cela. Ayant eu connaissance d’un rassemblement de deux roues qui devait se dérouler le week-end dernier dans Sandy-Ground, la gendarmerie a demandé, en lien avec la collectivité et la préfecture, d’interdire cette manifestation non déclarée qui aurait pu donner suite, comme le 11 novembre, à de nouvelles altercations violentes et usage d’armes à feu. Les dispositions ont été prises du côté des forces de l’ordre pour faire respecter l’arrêté d’interdiction de manifestation.  _AF

blank

Article sponsorisé par :


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT