Cité scolaire : un bâtiment moderne favorisant la réussite éducative

0

Les médias ont eu droit à une visite guidée mercredi matin de la cité scolaire située à La Savane à l’initiative de Michel Sanz, le représentant du recteur de l’académie de Guadeloupe. Cette visite était “essentielle” pour faire taire les polémiques relatives à la sécurité des élèves et à l’état des installations, d’après Michel Sanz.

“Certains propos tenus concernant cet établissement ont créé des peurs, à mon avis inutiles. Je regrette cette dramatisation extrême, qui était infondée. Les demandes de l’intersyndicale des enseignants étaient légitimes et seront prises en compte, explique
Michel Sanz devant les médias, le proviseur de la cité scolaire Frantz Gumbs et une délégation de la Collectivité. Toutes ces rumeurs ont amenuisé l’importance de cet événement historique pour Saint-Martin, les élèves et les enseignants. Il ne s’agit pas de masquer la réalité, nous savons qu’il y a encore des points à améliorer.” Frantz Gumbs ajoute que “les enseignants sont bien conscients de cette période de rodage”. Avant l’ouverture officielle de l’établissement, les services du rectorat se sont mobilisés durant plusieurs mois pour l’affectation des enseignants et des personnels, épaulés par la Collectivité.

Quelques travaux et ajustements à effectuer

Lundi dernier, l’intersyndicale des enseignants – qui avait annoncé un préavis de grève – était là pour dresser un bilan avec le proviseur. “La Collectivité s’est déplacée avec un nombre très important de ses cadres, ce qui a eu le mérite de rassurer les enseignants quant à la volonté et l’engagement de la COM afin de résoudre tous les problèmes”, précise M. Gumbs. La cité scolaire est certes fonctionnelle, mais il reste des ajustements à réaliser – dont la mise en service des ascenseurs, car il n’y a pas encore de téléphone à l’intérieur, et le déplacement de l’armoire de produits chimiques dans la salle de sciences (l’une des doléances de l’intersyndicale) – et des travaux à finir au niveau du terrain de football et de la piste d’athlétisme.

Les médias ont découvert dans un premier temps les salles des professeurs, agréables et épurées, et la salle où se trouvent les installations techniques de la cité. Les élèves et les professeurs auront accès à internet grâce à la fibre optique, explique le proviseur, précisant que le système téléphonique est “très performant”.

La visite s’est poursuivie au centre de documentation et d’information (CDI), un bel espace de travail bientôt fini, et dans une classe de 6ème. “Les classes peuvent accueillir jusqu’à 35 élèves. Dans celles de 6ème, il n’y aura jamais plus de 24 élèves, mentionne M. Gumbs. Des ventilateurs ont été installés dans toutes les classes qui font pour la plupart 60 m2.”

Un saut a ensuite été effectué dans un laboratoire de sciences, puis au réfectoire des élèves et des enseignants qui proposera près de 600 repas par jour entre 11h30 et 13h45. “Près de 500 élèves déjeuneront sur place”, note le proviseur. Les ventilateurs et les persiennes offrent une certaine fraîcheur, et l’espace est accueillant pour la pause repas. Enfin, le terrain multi-sports bénéficie d’une brise constante, agréable pour les activités physiques.

Seul bémol à souligner, qui devrait être bientôt réglé par la Collectivité, certains élèves – rentrant chez eux par leurs propres moyens – font du stop ou attendent le bus en bordure de la route nationale. Des trottoirs et des barrières sont à l’ordre du jour pour une meilleure sécurité.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT