Bilan Covid-19: Trois personnes évacuées et admises en réanimation et quatre patients sont toujours hospitalisés

0
blank

L’Agence Régionale de Santé constate une augmentation des personnes contaminées au Covid-19 présentant des formes graves, a-t-on appris hier à l’occasion d’une conférence de presse organisée à la Préfecture de Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

Depuis le 17 août, 19 cas supplémentaires positifs au coronavirus ont été enregistrés par les autorités sanitaires portant le nombre de cas actifs à 85. L’Agence Régionale de Santé informe également que trois personnes ont été transférées au CHU de Guadeloupe pour êtres admises en service de réanimation. 4 personnes sont toujours hospitalisées au Centre hospitalier Louis-Constant Fleming. L’Agence Régionale de Santé constate une «augmentation du nombre de cas graves» et confirme une hausse de l’activité, en lien avec l’épidémie au centre hospitalier de Saint-Martin. Parmi les 85 cas positifs enregistrés par les autorités sanitaires ces dernières semaines, un seul cas ne serait pas autochtone. 30% des cas enregistrés seraient des cas contacts «secondaires», informe l’ARS. «Concernant la répartition des âges, nous avons des personnes âgées de 30 à 50 ans» note l’ARS. Une vaste campagne de dépistage s’est achevée la semaine dernière. 824 tests PCR ont été réalisés. 47 sont revenus positifs. Le taux de positivité, c’est à dire le nombre de tests positifs rapportés au nombre de tests réalisés reste en dessous du seuil de vigilance, mais le taux d’incidence est supérieur au seuil de référence (+50 cas/100 000 habitants)

Le personnel soignant sous tension

Selon nos informations, le personnel du centre hospitalier Louis-Constant Fleming manquerait cruellement de moyens matériels et humains. « Certains soignants sont en arrêt car ils sont épuisés, parce qu’ils sont sur la corde depuis trop longtemps», témoigne une source anonyme qui opère au sein de l’hôpital. « Nous ne sommes pas en nombre suffisant pour assurer nos missions. Il faut parfois que l’on abandonne notre travail pour gérer en urgence les cas covid+ qui se présentent ». Des patients « de plus en plus jeunes », s’inquiète le personnel que nous avons pu approcher.

www.lepelican-journal.com

blank

Article sponsorisé par :


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT