Collectivité – Le président Gibbs fait le point sur les différents chantiers en cours

0

La Collectivité de Saint-Martin vient de publier sa e-newsletter, une lettre dans laquelle le président Daniel Gibbs fait le point sur les différents chantiers menés par la Collectivité. Travaux routiers et dans les écoles, enfouissement et réhabilitation des réseaux électriques et humides, fibre optique, autant d’ouvrages menés pour que Saint-Martin devienne un territoire innovant et une destination touristique moderne et accueillante…

La majorité des divers chantiers de rénovation en cours dans les établissements scolaires seront finalisés pour la rentrée de septembre, assure le président Gibbs, tandis qu’une partie des chantiers se poursuivra jusqu’à la fin de l’année 2019. Actuellement, onze chantiers sont en cours dans les écoles pour un montant alloué de 14 millions d’euros. La reconstruction de Saint-Martin suit son cours à un rythme que « nous voudrions tous plus rapide. Ce rythme est conditionné par les moyens financiers qui sont à notre disposition et par les dispositifs de droit commun auxquels nous avons accès », précise Daniel Gibbs. Le Fonds de Solidarité de l’Union Européenne (FSUE) a permis de financer la reconstruction des écoles et « il aura fallu deux années complètes pour venir à bout de cet immense chantier de rénovation : dix-huit établissements scolaires et l’ensemble des plateaux sportifs ». Pour le président Gibbs il y a encore quelques mois d’efforts à faire « et ce chantier sera derrière nous ». Selon ce dernier, la Collectivité et son partenaire, l’Education nationale, ont tout mis en œuvre pour que la rentrée des classes de septembre 2019 « se passe sous les meilleurs auspices ».

  Un long processus de reconstruction

La Collectivité, l’EDF et l’Etablissement des Eaux et de l’Assainissement de Saint-Martin (EEASM) poursuivent le vaste chantier d’enfouissement et de réhabilitation des réseaux électriques et humides, sans oublier l’enfouissement de la fibre optique. « C’est un chantier d’envergure qui s’étalera sur deux années, tant le travail à réaliser sur l’ensemble du territoire est conséquent », précise Daniel Gibbs, qui assure que « nous avons décidé de relever ce défi pour que Saint-Martin puisse enfin s’appuyer sur des infrastructures publiques de pointe et résilientes en cas de phénomène cyclonique majeur ».

Fortement impacté par le cyclone Irma, le village de Grand-Case est prioritaire et fera l’objet, entre août et octobre, d’importants travaux d’enfouissement sur le boulevard Bertin Maurice. Des travaux d’assainissement qui doivent impérativement être réalisés « pour le bien-être des habitants et le respect de l’environnement ».

« L’île sera en chantier pendant plusieurs mois encore, et je sais que chacun d’entre vous a désormais intégré la notion de temps inévitable dans ce long processus de reconstruction », considère le président Gibbs. Et « le jour viendra où Saint-Martin aura terminé sa phase de reconstruction », permettant alors à l’île de se positionner comme un territoire innovant et prêt à aller plus loin dans son développement, « une destination touristique moderne et accueillante, exclusivement tournée vers l’avenir ».

RM

No comments