SXM FESTIVAL /// Day 5 : récap’

0

La dernière journée de l’édition 2022 du SXM Festival a pris place au Karakter, côté hollandais. En soirée, Happy Bay s’est à nouveau remplie des festivaliers toujours aussi assoiffés de musique électronique que lors du premier jour de lancement. 

Pour les plus téméraires décidés à faire une nuit blanche de samedi à dimanche, Bôho Beach a ouvert les amplis au petit matin avec Catori qui n’a pas eu de mal à garder les spectateurs éveillés. Les artistes qui l’ont suivie, tels que Behrouz ou encore Baloo, Anmarz et Carlo qui, après leur set individuel respectif, se sont associés en trio pour clôturer cette scène en fin de journée, ont captivé l’audience tout au long de ce jour dominical. De l’autre côté de la frontière, au Karakter, la foule était impressionnante. Les lieux se sont quelque peu vidés en début de soirée au vu des programmations qui débutaient à 19h sur le site d’Happy Bay. Programmations qui ont été à la hauteur de cette dernière nuit mettant la musique électro, techno et house à l’honneur. Noire de monde, la fosse devant l’Arc Stage ne s’est jamais vidée. Amine K n’a pas hésité une seconde à intégrer à son set musical ses origines marocaines, mixant les styles musicaux avec émotion et ferveur. Les jeux de lumière accompagnant les sons venus d’ailleurs ont une nouvelle fois participé grandement à l’expérience sonore et auditive dont le SXM Festival a le secret. Lui a succédé sur cette même scène emblématique, le légendaire Danny Tenaglia. Le DJ et producteur qui a signé des remixes pour des artistes internationaux tels que Depeche Mode, Madonna, Blondie, Janet Jackson ou encore Faithless, a été accueilli comme le roi des platines qu’il ne cesse d’être. Le voir mixer est une expérience à part entière. Même après des décennies à faire guincher les foules, l’artiste sera toujours le premier à danser sur les sons qu’il balance avec une exaltation sincère et un engouement évident. La passation de platines entre lui et Dubfire qui était programmé à sa suite et qui considère le premier comme un mentor fut touchante, grand moment entre artistes renommés devant un public envoûté. Ali « Dubfire » Shirazinia est un artiste accompli et multi-facettes, s’il devait y avoir une musique idéale pour refermer le chapitre de l’édition 2022 du SXM Festival, cela devait être la sienne. Les festivaliers, qu’on dénombre à 5000 sur l’entièreté du festival, sont repartis repus et en transe, heureux et comblés par les sets de musique électronique, tous dignes des plus grands de ce genre. Et comme l’a si bien dit Julian Prince, organisateur du festival : « We did it. And we’re gonna do it again! ». Vivement l’année prochaine. _Vx

 1,797 vues totales,  10 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT