...

Sargasses : inquiétantes émanations de gaz sulfuré

0
blank

L’ARS a publié hier son premier relevé de données relatives à la présence des sargasses dans les Iles du Nord. De très importantes émanations de gaz sulfuré ont été observées par l’organisme dans deux secteurs de l’île : à la baie de Cul-de-Sac ainsi qu’à la baie Lucas.   

Lors du lancement officiel de la brigade verte, la semaine dernière à l’hôtel de la Collectivité, le délégué territorial de l’ARS Pascal Godefroy avait annoncé le début des mesures du taux d’hydrogène sulfuré, chaque semaine, dans les Iles du Nord. Dans ce premier bulletin, l’ARS note que les secteurs à surveiller «prioritairement en raison de la quantité d’algues et de la proximité des habitations» sont la baie de Cul-de-Sac, la Baie Orientale (Nord), Lamigeot (Quartier d’Orléans) et la Baie Lucas (Oyster Pond).  Les meilleurs spots pour éviter les sargasses vont de Baie Longue à Anse Marcel, en passant par les plages de l’îlet Pinel, de la Baie Orientale (Sud) et du Galion. Concernant Saint-Barthélemy, les échouages ont continué sur la majorité des plages. Anse des Cayes, Marigot, Maréchal et St. Jean sont des secteurs à surveiller «tout particulièrement en raison de leur proximité avec les zones d’habitations».

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT