Sa demande de remise en liberté a été refusée

0
blank

Un jeune saint-martinois âgé de 23 ans est en détention provisoire en Guadeloupe depuis le 26 novembre dans l’attente de son procès fixé à début janvier. Il a été présenté devant le tribunal de proximité de Saint-Martin en comparution immédiate pour avoir notamment harcelé son ex-compagne, incendié la voiture de celle-ci et cassé l’une des fenêtres de son appartement. il 

A l’audience il a demandé un délai pour préparer sa défense, ce qui a été accordé de droit, l’affaire a été renvoyée à début janvier. Toutefois le tribunal a dû statuer sur sa situation, c’est-à-dire le laisser libre ou non dans l’attente du procès, en sachant qu’il avait été placé en détention provisoire, à l’issue de sa garde à vue.

Considérant que le prévenu pouvait réitérer les faits, le tribunal a décidé de maintenir le jeune homme en détention provisoire.

Une semaine plus tard, le prévenu a demandé au tribunal sa remise en liberté. a expliqué aux juges qu’il «avait médité» et qu’il justifiait sa demande par le fait de devoir continuer à Saint-Barthélemy. Il a proposé à pouvoir avoir un bracelet électronique et assuré qu’il n’essaierait pas d’entrer en contact avec la victime.

Après en avoir délibéré, le tribunal a rejeté sa demande. Le jeune reste donc en prison jusqu’à son procès. (soualigapost.com)

blank

Source :

Soualiga Post : http://www.soualigapost.com/fr

Article sponsorisé par :


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT