Réserve opérationnelle : participer à la sécurité du territoire

0

On a beaucoup parlé de la réserve opérationnelle après les attentats. “Actuellement, nous n’avons pas ou peu de gens sur notre réserve opérationnelle”, indiquait hier la préfète Anne Laubies à la préfecture.  Une campagne de communication sera d’ailleurs bientôt lancée afin  de “susciter des intérêts” pour ce dispositif comprenant de nombreux avantages : la réserve est notamment “mobilisable y compris en cas de risques naturels et pour aider les gendarmes”, selon la préfète. Cette réserve est composée de volontaires – âgés d’au moins 17 ans et de nationalité française – qui reçoivent une formation et un entraînement. Les personnes intéressées sont invitées à se présenter à la brigade de gendarmerie de Quartier d’Orléans ou de celle de Concordia. _EH

 2,310 vues totales,  13 vues aujourd'hui

About author

No comments