Où en est le plan d’aménagement de Sandy Ground et Quartier d’Orléans ?

0
blank

«L’objectif est de solutionner l’exposition des habitants aux risques cycloniques et, dans le même temps, améliorer le cadre de vie des habitants en repensant l’habitat, l’espace public et l’offre en services publics, notamment à Sandy Ground et Quartier d’Orléans», déclarait le président de la Collectivité en janvier 2018 lors de la cérémonie des vœux.

Daniel Gibbs avait alors annoncé lancer «une consultation pour que la Collectivité soit accompagnée par des spécialistes des questions urbaines et sociales». «En concertation avec les habitants, notre but est de proposer en 12 mois maximum un plan d’aménagement de Sandy Ground et de Quartier d’Orléans pour une mise en œuvre dans les meilleurs délais», avait-il précisé.

Près de trente mois plus tard, nous avons profité du point hebdomadaire d’actualité pour interroger le président sur l’avancée du projet.

«Il s’agissait non pas de réaménager les quartiers mais de travailler avec les conseils de quartier afin de lister les doléances et réaliser des travaux d’agrément et d’embellissement visant à améliorer le cadre de vie des habitants», a-t-il rectifié. «Nous avions alors opté pour de petits travaux d’agrément et un projet d’embellissement pour chaque quartier», a-t-il expliqué avant de citer comme réalisations envisagées : la Maison des Associations et le Centre des arts culinaires et de l’artisanat à Grand-Case, l’embellissement de la place du kiosque à Quartier d’Orléans, la création d’un square avec un petit jardin à l’entrée de Sandy Ground, l’aménagement de la place de la Poste à Marigot et «bien d’autres aménagements significatifs pour le vivre ensemble».

Daniel Gibbs a affirmé que certains projets avaient été dessinés par des architectes et étaient prêts à être lancés. «Mais les crises successives et l’embouteillage au service de la commande publique de la Collectivité, avec plusieurs dizaines d’appels d’offres en attente, ont retardé les échéances », convient-il ;

«Dans le contexte dégradé que vous connaissez, nous avons priorisé les réalisations urgentes pour les six mois restant sur l’année 2020 et nous consacrerons 2021 à la concrétisation de nos projets d’embellissement pour les quartiers », a-t-il assuré.

Par ailleurs la COM souhaite proposer d’ici le mois de septembre un nouveau plan d’action aux Conseils de quartier «pour justement essayer d’avancer ensemble sur des travaux d’agrément réalistes et réalisables dans chaque quartier». (soualigapost.com)

blank

Article sponsorisé par:

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT