METEO : Comment Irma a prouvé l’intérêt du régime Cat Nat

0

«Irma a mis en exergue le cas spécifique des départements et territoires d’outre-mer où le taux de pénétration de l’assurance est de l’ordre de 50 % en moyenne, bien que l’exposition aux risques naturels soit très importante. Par ailleurs, le secteur de l’assurance y est beaucoup plus concentré qu’en métropole, avec seulement 15 assureurs», complète Thierry Cohignac, directeur adjoint des réassurances & fonds publics au sein de la CCR.

A titre comparatif, le taux de personnes assurées est proche de 100 % et le nombre d’assureurs dommages de l’ordre d’une centaine. «Sur l’outremer, les primes collectées sont de l’ordre de 25 millions d’euros avec moins d’un million d’euros pour les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, alors qu’à lui seul, le montant du sinistre Irma représente près de 2 milliards d’euros», précise-t-il. Et d’admettre : «Ces chiffres démontrent à eux seuls l’intérêt du régime pour la couverture des territoires les plus exposés. Sans le régime Cat Nat et la réassurance publique proposée par CCR, ces territoires ne seraient pas assurables. CCR a effectué après Irma des ajustements de ses conditions de réassurance, mais en gardant pour objectif de permettre aux acteurs exerçant outre-mer de poursuivre leur activité sans difficultés. » (soualigapost.com)

 1,763 vues totales,  4 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT