Louis Mussington : «Nous ne sommes pas dans une République bananière»

0
blank

Louis Mussington, ancien conseiller territorial, adresse à la population ses vœux pour 2016. Pour lui, 2015 fut une année «éprouvante» avec notamment un taux de chômage record. S’ajoute «le manque flagrant de vision et de courage politique» sur certains dossiers dont «la modification de la loi organique, l’urgente nécessité de réorganiser les services de l’Etat à Saint-Martin et la signature d’une convention avec l’Etat afin de fixer le cap dans le domaine de l’éducation à Saint-Martin». Louis Mussington annonce que 2016 sera une année «déterminante» pour «préparer les victoires en 2017». Afin que notre île sorte la tête de l’eau, l’ancien conseiller préconise un «redémarrage de l’investissement». Concernant la situation sociale, elle est «dramatique». «Nous avons une obligation morale de continuer à développer un plan massif de formation» et «des actions de formation dans le domaine de l’enseignement, de la santé et de la fonction publique sont nécessaires voire indispensables sur notre territoire». M. Mussington rappelle que nous sommes dans un Etat de droit et non «dans une République bananière», en revenant sur deux points qui lui tiennent à cœur : «Comment tolérer cette occupation illégale de la plage de Grand-Case en violation de l’arrêté territorial de 2010 ?» et «Pourquoi la problématique du sous-effectif qui se pose avec acuité au centre de Secours de Saint-Martin – mettant en péril la sécurité des biens et des personnes –  n’ est pas examinée de manière approfondie par les autorités compétentes ?».

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT