JUSTICE : Il construit un étage malgré le refus de permis !

0

Sur la parcelle familiale à Cul de Sac, JH a construit sa maison. Lors d’un contrôle en juin dernier, les services de l’urbanisme de la COM ont constaté qu’un chantier de surélévation était en cours. Sans autorisation.

Si JH a bien sollicité un permis de construire, celui-ci lui a été refusé par le conseil exécutif en 2017 ; le motif principal étant que la bâtisse principale avait déjà été construite sans autorisation, aucun permis n’avait été déposé.

Une mise en demeure avait été envoyée au propriétaire qui n’en n’a pas tenu compte. C’est pourquoi son dossier a été transmis au parquet qui l’a convoqué le mois dernier devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin.

Le procureur a requis une peine d’amende de 5 000 € dont 3000 € avec sursis simple. Il aussi demandé la démolition de l’étage avec 100 € de pénalité par jour de retard. Le jugement a été mis en délibéré au 4 juillet.

Selon les services de l’urbanisme, la situation de JH est difficilement régularisable même s’il en fait la demande car la maison a été construite sans respecter les règles du plan d’occupation du sol (POS). Selon le document dans la zone où elle se trouve, la maison devrait se trouver à plus de trois mètres de la clôture, ce qui n’est pas le cas. Sur la parcelle, d’autres bâtiments ont aussi été érigés et la distance entre eux n’est pas réglementaire non plus, ils sont à moins de six mètres les uns des autres.

De plus, la maison ne satisfait pas aux normes parasismiques et paracycloniques.

 3,326 vues totales,  4 vues aujourd'hui

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :