Irma : La Croix-Rouge française sur tous les fronts !

0

Il y a tout juste un an, dans la nuit du 5 au 6 septembre 2017, l’ouragan Irma, d’une violence extrême, ravageait la Caraïbe et notamment Saint-Martin et Saint-Barthélemy, provoquant des dégâts considérables, suivi de près par les ouragans José, puis Maria.

Avant même le passage d’Irma, la Croix-Rouge française avait déclenché son dispositif de réponse aux urgences et situations d’exception et a, depuis, multiplié les actions. Après deux mois d’une mobilisation exceptionnelle pour répondre à l’urgence, elle a, depuis novembre 2017 déployé ses actions de post-urgence et de reconstruction à Saint-Martin notamment, en s’engageant sur un accompagnement à long terme des populations les plus vulnérables affectées par ces catastrophes, mais aussi sur un renforcement des capacités de ses acteurs territoriaux.

Après une phase d’urgence et d’accompagnement de la population qui aura duré huit semaines, la Croix-Rouge française poursuit ses actions sur les territoires français impactés il y a un an par Irma : à Saint-Martin, prioritairement, mais aussi à Saint-Barthélemy et en Guadeloupe. L’ouragan a révélé les vulnérabilités préexistantes et mis en exergue l’impérative nécessité de développer des dispositifs de prévention, de préparation  et de gestion des crises dans cette région particulièrement exposée et d’accompagner dans la durée les personnes victimes de grande précarité.

Accompagner les plus vulnérables dans la durée

La Croix-Rouge française a été extrêmement mobilisée avant, pendant et après cette catastrophe. Depuis un an, elle renforce ses actions d’accompagnement des plus vulnérables. Une fois achevées les opérations d’urgence qui ont mobilisé plus de 400 volontaires issus des territoires antillais et de Métropole, des actions de post-urgence et de reconstruction ont été lancées immédiatement. Face à l’ampleur des besoins, liés à la catastrophe mais aussi à une situation sociale et sanitaire dégradée, un accompagnement dans la durée s’avère indispensable. Cet accompagnement est pris en charge par la délégation territoriale et les établissements de Saint-Martin qui ont repris et même renforcé leurs actions auprès des plus précaires.

Les actions de post-urgence

Dès novembre 2017, à la suite d’un travail d’évaluation minutieux des besoins et d’identification des personnes bénéficiaires, deux projets de post-urgence ont été menés : les projets Castor et Ecureuil, aujourd’hui terminés. Ils ont, non seulement permis d’améliorer les conditions de vie des ménages les plus précaires, mais aussi contribué à relancer l’économie locale.

Le projet Castor a permis de fournir des matériaux de base à 500 foyers identifiés dans 6 quartiers particulièrement impactés par Irma afin qu’ils puissent réhabiliter leur habitat par leurs propres moyens. Ce programme a pris la forme de distributions de kits outils, fournis par la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et de coupons d’achats valables auprès de sept magasins partenaires de l’île. Les familles ont bénéficié de l’appui d’artisans locaux sur les techniques de réhabilitation para-cyclonique.

Le projet Ecureuil visait à aider 1 400 familles à s’approvisionner en biens de première nécessité dans 5 magasins partenaires de l’île via des coupons d’achat.

Une opération similaire a été menée à Saint-Barthélemy pour 23 familles avec 4 magasins partenaires.

(suite dans notre prochaine édition).

 1,706 vues totales,  4 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT