Festival des Animaux Endémiques : Des centaines de personnes ont découvert la Faune de Saint-Martin

0

Près de 300 personnes ont découvert les animaux qui ne vivent que sur Saint- Martin lors du cinquième annuel Festival des Animaux Endémiques. Ils ont été accueillis par plus de 30 bénévoles et experts partageant des sujets divers tels que la nature dans la littérature de l’île, les requins, les iguanes, les plantes et animaux indigènes, les murets en pierre et les traditions de construction locales. L’événement a été organisé par l’association Les Fruits de Mer à l’Amuseum Naturalis à The Old House à Quartier d’Orléans.

«Nous étions ravis de voir autant de gens s’amuser et découvrir les animaux uniques de cette île !», a déclaré Jenn Yerkes, la Présidente de l’association Les Fruits de Mer. «C’était notre premier événement public à l’Amuseum Naturalis à The Old House.

Nous travaillons avec la communauté pour faire de cet endroit un espace où de nombreuses voix partagent ce qui est spécial à propos de St. Martin. Nous étions donc très heureux d’inviter des experts locaux. Ils ont utilisé le thème de cette année – Fait Ici– pour relier la faune locale à de nombreuses autres parties du patrimoine local.»

Des experts locaux ont partagé sur sept sujets fascinants au festival de cette année. Tadzio Bervoets et la St. Maarten Nature Foundation ont présenté les requins de l’île. L’auteur et éditeur Lasana M. Sekou a préparé des sélections de poésie et écriture locales sur la nature pour l’exposition. Christophe Henocq a mis en évidence les murets en pierres historiques comme un habitat unique pour les plantes et les animaux. Laura Bijnsdorp et EPIC ont présenté comment les plantes locales aident à protéger l’île. Le spécialiste des oiseaux Binkie van Es a dirigé des activités ludiques du programme Détective des Oiseaux des Caraïbes. Le Anguilla National Trust a partagé son travail pour sauver des iguanes rares sur Anguilla, qui ont disparu de St. Martin. Mark Yokoyama a mis en valeur les animaux endémiques de St. Martin.

Les enfants et les adultes ont apprécié plusieurs activités artistiques et artisanales sur le thème des animaux, y compris la fabrication de masques d’iguanes et la peinture des sacs de la faune. Les participants ont aussi découvert Plantilles, le programme de plantes du patrimoine qui démarre sur le terrain de l’Amuseum Naturalis. Le projet comprend des jardins communautaires, une pépinière de plantes indigènes et un jardin de plantes à tisanes («bush tea»).

Le festival de cette année était la première opportunité depuis plusieurs années pour le public de voir l’historique The Old House dans le quartier d’Orleans. Ce sera la nouvelle maison du musée de la nature gratuit Amuseum Naturalis, qui déménage après deux ans à Grand Case. Plus de 100 bénévoles ont aidé à préparer la propriété depuis le début de l’année. Les Fruits de Mer accueille régulièrement des événements de bénévolat le week-end et invite tous à s’impliquer. L’association espère relancer le musée lui-même plus tard cette année.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT