Fait divers : Deux vols de masques commis dans des voitures d’infirmières

0
blank

Alors qu’elles étaient en train de visiter des patients à leur domicile, deux infirmières ont eu la désagréable surprise de constater à leur retour dans leur véhicule que celui-ci avait été vandalisé ; les masques qu’elles avaient, ont été volés.

 

«Deux plaintes ont été déposées ce matin», confirme le commandant Stephan Basso. Les faits se sont déroulés à Spring et Saint-James. Une enquête a été ouverte. «C’est la première fois depuis le début de la crise que ce type de vols est commis», précise le chef d’escadron.

«Au delà du fait divers en lui-même, ce vol est vraiment désobligeant car nous n’avons pas un important stock de masques», déplore un personnel soignant. «Nous avons reçu des masques mais nous sommes approvisionnés en fonction de nos besoins», précise-t-il. Autrement dit, le stock n’est pas suffisant pour compenser ces pertes dans l’attente du prochain ravitaillement. «L’ARS nous a confirmés que des contingents étaient en cours dans les prochains jours vers la Guadeloupe et les îles du Nord », complète le personnel soignant.

Enfin, pour rappel, les masques chirurgicaux ne protègent pas du virus. Si vous en portez un, vous pouvez tout de même être contaminé par le coronavirus. Le masque chirurgical permet uniquement de protéger la personne qui est en face de vous de vos postillons. C’est pour cela que l’ARS recommande uniquement aux personnes contaminées de porter un masque.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT