Environnement / Que sont devenus les animaux domestiques depuis Irma ?

0
blank

Propriétaires de chevaux et éleveurs ont généralement lâché leurs bêtes avant l’arrivée de l’ouragan et la plupart les ont retrouvés. Les animaux dont les pâturages étaient en bord de mer ou d’étang ont été moins chanceux.

En décembre 2017, Dorvan Cocks, vice-président de la CCISM en charge de l’agriculture annonçait un peu moins de 30 % de pertes parmi les cheptels que compte Saint-Martin. Depuis, les pertes ont augmenté. En cause, la sécheresse de la saison actuelle, mais aussi la destruction de la totalité des clôtures par l’ouragan. Sans elles, les troupeaux sont en danger : « plusieurs éleveurs de caprins m’ont dit avoir perdu récemment la moitié de leur bétail à cause des chiens » avance Dorvan Cocks.

L’absence de clôture, non seulement autour des champs, mais aussi des jardins privatifs, a pour effet d’augmenter les confrontations entre animaux. « Nous avons beaucoup plus d’animaux à suturer » rapporte un vétérinaire.

Parce qu’ils n’ont pas pu monter dans l’avion ou parce que leurs propriétaires n’avaient plus de logement, des centaines d’animaux de compagnie (chiens et chats surtout) ont été abandonnés après Irma. Le refuge pour chiens géré par I Love My Island Dog (ILMID) a été entièrement détruit par la mer. Fort heureusement, il était vide explique Ursula Oppikofer la présidente et fondatrice de l’association : « on avait 38 chiens. Une semaine avant Irma on a lancé un appel et grâce à Facebook, aux journaux et aux bénévoles, on les a tous casés dans des familles d’accueil ». Toutes les associations de la partie française et hollandaise ont collaboré pour faire évacuer par avion le 6 octobre 2017, 167 chiens et chats de l’île mais également d’Anguilla et Ste-Eustache vers des refuges en Floride et dans le Tennessee. Puis une douzaine ont été envoyés à la SPA en France. (Retrouvez l’intégralité de l’article sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT