Education nationale : «il n’ y aura pas trente élèves par classe »

0
blank

En marge du mouvement de grève des enseignants mardi 14 février, une délégation de dix personnes a été reçue par la Collectivité, la préfecture et les services de l’Education nationale.

La Collectivité a écouté les enseignants et s’est engagée à adresser des courriers au recteur pour dénoncer la situation.

Michel Sanz, le chef du service de l’Éducation nationale localement a expliqué de nouveau le point de vue du rectorat, à savoir qu’il n’y aura pas de hausse d’effectifs à la rentrée de septembre 2017. «Ce n’est pas vrai qu’il y aura trente élèves par classe. Ce n’est déjà pas le cas aujourd’hui», martèle-t-il. Selon les prévisions, il y aura cent élèves de moins en sixième en septembre à Saint-Martin. «Elles seront affinées en juin et si nous voyons que le seuil de vingt-huit élèves par classe est atteint, nous nous adapterons. Nous sommes très attentifs », assure-t-il. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT