Ecole primaire Elie Gibs : la colère gronde chez les parents d’élèves !

0

Nous sommes en février 2018, soit presque 6 mois après Irma. Alors que grand nombre d’établissements fonctionnent normalement, à Grand Case, c’est toujours la galère quotidienne à tous les niveaux, dixit les parents d’élèves.

« L’école primaire Elie Gibs héberge l’école maternelle Ghislaine Rogers fermée depuis Irma au vu des risques encourus par les enfants et le corps enseignant. Il nous a été indiqué qu’elle devrait être reconstruite, ce qui laisse présager d’un délai d’au moins 2 ans, soit au mieux une rentrée possible pour septembre 2020 », précise un parent délégué.

Aussi l’école primaire Elie Gibs a été fortement touchée par Irma et ne peux optimiser tout l’espace d’accueil puisque les classes à l’étage, faute de travaux, suppriment de ce fait 50% de sa capacité alors qu’aujourd’hui elle double son effectif !

Cela soulève de GROS PROBLEMES de SECURITE, D’HYGIENE et PEDAGOGIQUE pour les enfants et le corps enseignant, d’ORGANISATION FAMILIALE pour les parents.

Ci-dessous une liste non exhaustive des points les plus importants rencontrés :

– Le rythme imposé n’est pas adapté ni aux primaires ni aux maternelles, les enfants sont fatigués, et donc des répercutions directes sur la vie de famille.

– Rappel des horaires : 7h-12h pour les primaires et 12h30-17h30 pour les maternelles, conséquences directes :

– Les maîtresses doivent réorganiser l’espace « classe ». Elles doivent déplacer plusieurs fois dans la journée, et ce tous les jours, le mobilier afin de l’adapter aux élèves, beaucoup de manutention, ce qui provoque de sérieux problèmes de dos !

– Les femmes de ménage n’ont que 30 minutes pour nettoyer toutes les salles, ce qui est bien sûr insuffisant. Que font les élèves de Petite, Moyenne et Grande Section ?

Ils attendent dehors que le sol sèche !

Il n’y a pas de cantine. Certains enfants viennent avec leur repas, et d’autres n’ont pas déjeuné avant de se rendre à l’école !

– Il n’y a malheureusement pas de sieste pour la Moyenne Section de maternelle par manque de lits et de place. Conséquence : ils sont fatigués et excités en fin de journée ce qui est très néfaste pour leur croissance. Quand ils sont vraiment trop fatigués, ils se reposent sur leurs bureaux.

– Les toilettes ne sont pas adaptées aux élèves de maternelle, cela implique une procédure sanitaire hygiénique compliquée pour le corps enseignant,

– Un manque de matériel sportif et pas de place pour le stocker. Aussi les vélos et trottinettes de l’école maternelle ont été volés.

– Le mobilier n’est pas adapté aux élèves de maternelle. Il est trop grand, leurs pieds ne touchent pas le sol.

– Pas de climatisation dans les classes, la température peut monter jusqu’à 35° !

– Pour les parents qui ont un enfant en primaire et l’autre en maternelle, c’est un véritable casse-tête.

– Une charge financière supplémentaire pour les parents qui doivent faire garder les enfants le matin ou l’après-midi, voire la journée complète si fratrie primaire + maternelle, les faire manger, sans parler du cas cité ci-dessus !

–  Le mercredi toutes les administrations sont fermées ce qui pose un grave problème de sécurité. L’école n’a pas d’interlocuteur en cas de graves problèmes au sein de l’établissement scolaire.

–  Le corps enseignant se sent délaissé et à bout face à toutes ces incohérences pédagogiques et matérielles.

 

« Sachez notre détermination quant à nous faire entendre et nous utiliserons tous les moyens possibles pour être entendus ! Nous devons réagir pour le bien de nos écoles et de nos enfants », concluent les parents d’élèves et le corps enseignant.

A noter qu’une réunion est prévue le vendredi 2 mars prochain regroupant le corps enseignant, les parents délégués, les inspecteurs de l’Education Nationale et la Collectivité._AF

 8,784 vues totales

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :