Eau : La Collectivité de Saint-Martin résilie son contrat avec Veolia

0

Le Conseil Territorial de Saint-Martin a approuvé, avant-hier, le protocole d’accord transactionnel relatif aux contrats de concession du service de la production d’eau et de délégation des services publics d’eau potable et de l’assainissement sur le territoire de Saint-Martin.

Ce protocole prévoit une résiliation amiable et anticipée entre, d’une part, la Collectivité et l’Établissement des Eaux et de l’Assainissement de Saint-Martin et, d’autre part, la société Générale des Eaux Guadeloupe et l’Union Caraïbe de Dessalement d’Eau de Mer, toutes deux filiales de Veolia.

A compter du 30 novembre 2018, la société Générale des Eaux Guadeloupe (GDEG) et l’Union Caraïbe de Dessalement d’Eau de Mer (UCDEM) ne seront plus en charge de la production et de la distribution d’eau potable ni de l’assainissement sur le territoire de Saint-Martin.

La négociation de ce protocole a été marquée par un esprit de dialogue constructif rendu possible par des années de collaboration renforcées par les épreuves vécues à la suite du passage du cyclone Irma. A cet égard, la Collectivité de Saint Martin tient à rendre hommage aux moyens mis en œuvre par la Générale des Eaux Guadeloupe (GDEG) et l’Union Caraïbe de Dessalement d’Eau de Mer (UCDEM) pour rétablir le service après les graves dommages causés par le cyclone.

Cet accord vise à préparer l’avenir dans le contexte particulier de la reconstruction. Précisément, il ouvre à la collectivité la possibilité de choisir un opérateur unique pour la production d’eau, la distribution et l’assainissement, gage d’efficacité et de maîtrise du service dans son ensemble.

D’un point de vue économique, il permet à la Collectivité d’aborder sereinement l’avenir en ce sens que cet accord de sortie ne dégrade pas la situation financière de la Collectivité et l’Établissement des Eaux. Enfin, cet accord garantit que l’ensemble des salariés locaux sera transféré vers le futur opérateur choisi à l’issue d’une procédure de mise en concurrence.

Dominique Riboud, président de l’Etablissement des Eaux et de l’Assainissement de Saint-Martin (EEASM), a salué « des négociations menées dans l’intérêt des deux parties, avec un seul objectif in fine, la baisse du prix de l’eau pour les usagers saint-martinois »

 3,715 vues totales,  14 vues aujourd'hui

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :