Dauphin Telecom : toujours plus de technologie

0

Dauphin Telecom présente ses meilleurs vœux 2016 à la population et à ses abonnés. L’occasion pour l’opérateur d’exposer ses avancées de 2015, et ses perspectives pour l’année.

En 2015, de nombreuses actions ont été effectuées parmi lesquelles la poursuite du déploiement de la fibre optique, l’amélioration de la qualité du service et l’ouverture d’une nouvelle agence pour les pros à Marigot. «La croissance que nous avons découle des services que nous apportons», indique Philippe Morel, directeur commercial et marketing, lors d’un point de presse qui s’est tenu hier au siège de l’entreprise, à Marigot.

Développement aux Antilles et en Guyane

Dauphin Telecom ne s’implique pas que localement. L’entreprise est aussi implantée à Saint-Barthélemy, en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane. «Ces secteurs représentent 20% de notre activité», explique Eve Riboud, la directrice générale. «A Saint-Martin, peu d’entreprises ont réussi à s’exporter. On a une certaine fierté. Nos compétences sur le très haut débit sont reconnues, souligne Philippe Morel. Sur la commune de Sainte-Anne en Guadeloupe, l’opérateur a été retenu pour alimenter la fibre chez les particuliers. Près de 700 abonnés sont connectés. Nous travaillons sur l’extension du réseau notamment à Jarry.»

La 4G se fait désirer à Saint-Martin

Dauphin Telecom et les autres opérateurs attendent avec impatience les licences de la 4G. «La procédure pour obtenir les fréquences en 4G n’a pas commencé», explique Eve Riboud, ajoutant que l’expérimentation 4G a été effectuée fin 2014. «Entre temps, nous allons offrir la 3G+ avec plus de débit. On pourra proposer jusqu’à 8 mégas», précise Alain Haillant, président de Dauphin Telecom.

De l’espoir pour les résidents de Grand-Case

A Grand-Case, le haut débit est un mythe. Bon nombre de résidents ont d’ailleurs déménagé, exaspérés par la connexion internet. «C’est une zone qui a très peu de débit, une zone que l’on considère comme pratiquement blanche», mentionne la directrice générale.  Dauphin a comme objectif d’installer des équipements ADSL / VDSL identiques au NRA (noeud de raccordement d’abonnés) de Cul-de-sac. «La Collectivité a voté le choix du terrain à La Savane. L’aménagement de notre local risque d’être long», précise-t-elle. La COM louera la parcelle qui sera mutualisée, mais aucune date de jouissance des lieux n’a été communiquée.

La fibre et le TDH, une priorité

Dans le cadre du Schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN), Dauphin ignore toujours les zones fibrées par la COM. «On travaille en parallèle sur différents projets avec les institutions et les syndics. Le THD (très haut numérique) est une vraie valeur ajoutée», souligne le directeur commercial. Concernant les établissements scolaires, l’opérateur a déjà connecté plusieurs écoles et continuera en 2016 avec notamment l’école de Sandy Ground et Quartier d’Orléans I et II.

Parmi les autres défis, soulignons la digitalisation des entreprises – un centre de traitement des données (data center) est prévu en Guadeloupe, dont l’ouverture est prévue à la fin du premier trimestre – La TV IP (Internet Protocol) et OTT (télévision via smarthphone), et une communication ciblée vers le sport (plusieurs clubs ont été sélectionnés). Les objectifs de réussite commerciale sont élevés. «Nous attendons une progression sur le très haut débit et sur la clientèle mobile. Sur les autres territoires, nous espérons atteindre 30% de notre chiffre d’affaires d’ici 2017», conclut Philippe Morel.

 1,683 vues totales,  2 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT