Crise en Guyane : L’ex-ministre des Outre-mer craint «que ça ne se termine mal» !

0

George-Pau Langevin s’est exprimée samedi, alors qu’un officier de police a été grièvement blessé à Cayenne vendredi, devant la préfecture de Guyane.

«Cela fait trois ans que l’on négociait un pacte pour la Guyane, il n’y a toujours pas eu d’accord, je le regrette, a-t-elle affirmé. Un compromis sur une somme d’argent aurait pu permettre de mettre des actions en route.» L’ancienne ministre dit comprendre «l’exaspération des Guyanais, mais la crise survient un peu tard, à un moment où les ministères ne sont plus en mesure d’agir en cette fin de quinquennat. Si des promesses sont faites, que vaudront ces paroles ? Je crains que ça ne se termine mal.»

Vendredi dernier, la tension est montée d’un cran en Guyane. Un policier a été blessé devant la préfecture de Guyane, après qu’une manifestation du groupe des «500 frères contre la délinquance» a dégénéré. Blessé «lourdement» à la clavicule, l’homme est resté inconscient au sol pendant une dizaine de minutes» avant d’être évacué par les secours. Plusieurs autres policiers, ainsi qu’un autre commissaire, ont été «légèrement blessés» après avoir été également frappés. Alors que le Conseil des ministres a validé mercredi une aide d’urgence de plus d’un milliard d’euros à destination de ce département d’Outre-mer sinistré, le collectif Pou la Gwiyann dékolé («Pour que la Guyane décolle») réclame 2,1 milliards supplémentaires. _AF

 5,878 vues totales

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :