Consommation : Hausse « modérée » de 2,4 % des produits de première nécessité depuis le début du confinement

0
blank

Depuis le début de la crise du COVID-19, un dispositif renforcé de surveillance des prix a été établi sur le territoire de Saint-Martin. Les agents de la répression des fraudes de l’UTDIECCTE de Saint-Barthélemy et Saint-Martin ont ainsi étudié l’évolution des prix d’un panel de produits de grande consommation revendus par les principaux distributeurs de l’île.

Ce dispositif a été complété par le recueil des signalements des consommateurs. Tout constat de hausse de prix peut être déposé sur le site internet signal.conso.gouv.fr. Dès lors que l’information transmise sur la hausse est bien documentée, une enquête des agents de la répression des fraudes est effectuée afin de rechercher d’éventuels comportements abusifs. A ce jour, les études et enquêtes réalisées établissent une hausse modérée des prix de vente des produits de première nécessité dans la grande distribution, en moyenne de 2,4 %, depuis la période précédant le confinement. Ces hausses constatées sont liées à l’évolution des coûts que supportent les distributeurs et s’expliquent par : Les modifications dans la chaîne logistique pour l’acheminent des marchandises ; Les substitutions de produits, en raison de ruptures d’approvisionnement sur les références habituelles ; Les variations conjoncturelle des cours des fruits et légumes de saison, qui se combinent avec les difficultés générées par la crise sanitaire. Ces augmentations constatées peuvent être toutes justifiées.

Aucune pratique abusive n’a été relevée chez les distributeurs contrôlés.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT