Travaux de restauration de la plage de la Baie Orientale chez « Pedro » et au « Club Orient »

1

Fin 2019, le Conservatoire du littoral a lancé un appel à projet pour une aire de restauration réversible et de la location de matériel de plage sur le site de la plage de la Baie orientale et plus précisément au niveau de « chez Pedro » et du « Club Orient ».

Le préalable à une installation des candidats retenus réside dans le fait que le Conservatoire doit procéder à des travaux de restauration de la plage fortement impactée par le passage d’Irma afin d’offrir aux futurs exploitants un site propre et aussi de faciliter la circulation piétonne sur cette plage publique encombrée de nombreux rochers qui séparent la plage de la parcelle mitoyenne.

Déroulé des travaux :

  • Enlèvement des roches au niveau de “Chez Pedro” et du “Papagayo” ;
  • Enlèvement des restes du bâtiment qui abritait les sanitaires ;
  • Enlèvement des restes du watersport du Club Orient situés sur la parcelle du Conservatoire ;
  • Enlèvement de la coque de bateau positionnée dans la végétation ;
  • Enlèvement des restes de gravats,
  • Enlèvement de tous les déchets situés sur la zone.

Les travaux ont débuté dès la levée du confinement, lundi 11 mai. Les engagements et pièces administratives ont été préparés avant et pendant le confinement permettant ainsi à l’entreprise locale retenue de retrouver une activité dès la fin du confinement.

Une étude sur les mouvements sédimentologiques et les courants dans la baie sera menée avec le BRGM afin de suivre l’évolution de cette plage, qui a subi une très forte érosion sur ce secteur au cours des dernières décennies après la mise en place des enrochements.

Une clôture basse (en cordage bateau) viendra délimiter le domaine public affecté au Conservatoire du littoral et accessible à tous des terrains privés situés à l’arrière. A l’issue de l’installation de l’exploitant de l’aire de restauration réversible, des plantations seront réalisées afin d’améliorer l’intégration de la structure dans le paysage.

L’ensemble de ces travaux ont fait l’objet de discussions avec les futurs exploitants, riverains et gestionnaires (Club Orient, Collectivité).

Au terme de ces travaux de restauration de plage, la zone devrait ainsi retrouver toute sa splendeur naturelle.

Montant total des travaux (estimation) : 100 000 euros, qui devraient bénéficier d’un soutien de l’Etat au travers du Contrat de convergence.

blank

1 commentaire

  1. blank
    Fred 20 mai, 2020 at 07:50 Répondre

    En gros c’est la collectivité (RN) qui paye le nettoyage du site occupé par un privé sur lequel il a fait un bon business.

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Laisser un commentaire

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT