Arboviroses : des données encourageantes

0
blank

Depuis les quatre derniers mois, les consultations pour chikungunya sont à leur niveau le plus bas, indique le dernier bulletin concernant les arboviroses (dengue et chikungunya) aux Antilles, publié par l’Institut de veille sanitaire (InVS).

A Saint-Martin, l’INVS rapporte qu’ «aucun patient n’a consulté un médecin généraliste pour une suspicion de chikungunya entre mi-août et début octobre d’après les données du réseau de médecins sentinelles. Parallèlement, aucun cas n’a été confirmé biologiquement pendant cette période». Concernant la dengue, la circulation du virus reste faible. «Entre mi-août et début octobre, le nombre hebdomadaire de patients ayant consulté un médecin généraliste pour une suspicion de dengue à Saint-Martin est resté inférieur aux valeurs maximales attendues pour la période. On estime ce nombre à une douzaine. Deux confirmations biologiques pour dengue ont été enregistrées durant cette période», selon l’institut. A Saint-Barthélemy, la situation est également calme.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT