Aérien : Fin de la quarantaine à l’arrivée à Saint-Martin prévue au plus tard le 10 juillet prochain

0
blank

Vendredi dernier, le ministère des Outre-mer a confirmé qu’à partir du 22 juin prochain, la justification par un motif impérieux d’un déplacement entre la Métropole et les Outre-mer sera supprimée. Le nombre de passagers par vol sera également déplafonné et le nombre de vols progressivement augmenté en accord avec les élus des territoires.

Si on résume le tout (!), à partir du lundi 22 juin prochain, l’expérimentation en cours en Guadeloupe, Martinique, à Saint-Martin, Saint-Barth et à la Réunion de demander aux passagers de présenter un test pourra être élargie aux autres territoires.

La mesure de la huitaine (période de confinement réduite à huit jours) imposée aux personnes arrivant et qui est aussi en expérimentation en ce moment sur les mêmes territoires cités ci-dessus, restera en vigueur jusqu’à ce que la loi de fin d’état d’urgence sanitaire soit adoptée ; elle devrait l’être au plus tard le 10 juillet prochain.

Enfin, la loi de fin d’état d’urgence sanitaire imposera à toute personne souhaitant voyager vers l’Outre-mer de présenter un test au départ.

Ces mesures valent pour une arrivée en partie française de Saint-Martin (aéroport de Grand-Case ndlr) ; le gouvernement de Sint Maarten n’ayant pas encore précisé ses consignes aux futurs arrivants à l’aéroport de Juliana…

blank

Article sponsorisé par:

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

blank

CLSPD : un bilan prometteur

Les actions réalisées dans le cadre du Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) débouchent sur des résultats encourageants. D’après les ...
English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT