La violence engendre la violence…

0

Dans la soirée du 20 novembre 2019, les gendarmes sont appelés à Sandy Ground où un homme a donné des coups de couteau à un autre. L’auteur de l’agression, MG, a été placé en garde à vue et convoqué devant le tribunal de proximité de Saint-Martin le 13 février. Il était présent à l’audience de même que la victime, JE.

La victime a expliqué qu’elle était en train de parler avec des amis quand MG est arrivé. Elle lui a demandé d’arrêter de parler mais MG a continué ce qui l’a agacée. Sans réfléchir, JE a donné une gifle à MG.

MG a aussitôt répliqué en sortant de sa poche un couteau pour le planter dans le flan de JE. Il a été transporté à l’hôpital où il a séjourné deux semaines et reçu une ITT de trente jours.

Toujours selon deux témoins, les deux hommes se disputent souvent au sujet d’une femme qui était, ce soir-là, en Guadeloupe pour raisons médicales. «C’est ma femme et je la lui ai donnée. Il ne veut pas l’admettre», raconte MG.

De son côté, JE livre une autre version de sa relation avec la fameuse femme. «C’est ma copine. Nous vivons ensemble, encore aujourd’hui. Quand elle est revenue de Guadeloupe, c’est chez moi qu’elle est venue», assure-t-il.

Le tribunal a condamné MG à deux mois de prison ferme et révoqué le sursis. Il a aussi reçu la constitution de partie civile de la victime qui demande le remboursement des frais d’hôpitaux. (soualigapost.com)

No comments