Entrepreneuriat : Pôle Emploi et ISMA animent un atelier sur les aides à l’embauche pour les créateurs d’entreprises

0

La plateforme Initiative Saint-Martin Active (ISMA) a organisé, jeudi dernier à la CCISM dans le cadre des actions « Business Attitudes », une soirée d’information sur le thème des « Aides à l’embauche pour les créateurs d’entreprises ». Quatre-vingt personnes intéressées par le sujet s’étaient déplacées pour écouter et interagir avec les différents intervenants.

La soirée était animée par Naguy Plumain, Lisa Pereira-Nieto, Isabelle Dallio de Pôle Emploi, ainsi que par Sabrina Rivère, directrice de la plateforme Initiative Saint-Martin Active. Cet atelier avait pour objectif de renseigner tous les porteurs de projets, ou des entrepreneurs, sur les dispositifs envisageables en vue d’embaucher du personnel, tout en bénéficiant d’aides ou de subventions, par le biais de Pôle Emploi.

Les aides ne sont pas les mêmes en fonction du statut juridique du créateur ou du repreneur d’entreprise. En effet, lorsque la personne est demandeur d’emploi, le Pôle Emploi peut continuer à verser l’indemnité, durant deux ans d’affilée. S’il s’agit d’un  autre format de société, comme une EURL, le Pôle Emploi considère un prorata du chiffre d’affaires. D’où l’intérêt de faire attention, lorsque le créateur ou le repreneur d’entreprise décide de ce qu’il veut faire.

De la formation qualifiante en entreprise, avec des périodes d’immersion dans l’entreprise, est notamment proposée avec des périodes de 400 heures ou de 800 heures.

A l’issue, un CDD minimum de 6 mois est en principe proposé.

Les questions prioritaires des participants à cette réunion étaient de savoir s’il valait mieux toucher un capital, lorsqu’on est demandeur d’emploi, ou s’inscrire dans le fait de percevoir pendant deux ans une indemnité pour, en cas de création, pérenniser la structure et ne pas impacter la société durant son début d’activité. _RM

No comments