Coup de projecteur sur la société Overseas

2

En cette période de reconstruction, il est bon d’avoir le choix et surtout de savoir où l’on s’aventure. C’est pourquoi nous avons rencontré l’entreprise Overseas, implantée à Saint-Martin depuis décembre dernier.

Overseas est une entreprise fraîchement créée sur l’île mais qui appartient à un groupe qui était déjà bien en place avant Irma. Overseas, c’est la partie maîtrise d’œuvre. Le maître d’œuvre c’est celui qu’on embauche quand on a des travaux à faire. C’est lui qui coordonne tout pour vous. A partir du moment où il entre dans la partie, vous ne vous occupez plus de rien, il se substitut pour garantir un suivi optimal de vos travaux. Evidemment, on n’a pas, légalement, l’obligation de faire appel à ce corps de métier et quand on engage de petits travaux, on peut toujours se débrouiller tout seul, encore que… Dès qu’on entre dans les grandes manœuvres, ça devient vraiment difficile de savoir quoi faire ? Quelles démarches ? Quel devis est le bon ? On ne comprend pas toujours le langage technique, on ne connait pas toujours les matériaux… C’est là que le maître d’œuvre prend tout son sens. C’est un professionnel qui parle parfaitement le langage des artisans. C’est aussi une personne qui peut négocier les tarifs avec les fournisseurs, qui s’occupe des démarches auprès des services de l’urbanisme… C’est exactement ce qu’Overseas vous propose avec la petite touche en plus, ils ont des bureaux accessibles à leurs clients en plein cœur de ville. L’agence est située à Marigot, rue Félix Eboué, la petite rue juste après l’Arawak. Nous avons pu rencontrer toute l’équipe lors d’une soirée d’inauguration où l’on croisait leurs clients. Des clients plutôt satisfaits. Il nous a fallu un moment pour comprendre que la plupart étaient des clients tant l’ambiance était chaleureuse. La soirée ressemblait plus à une joyeuse réunion amicale. Et puis, en creusant, on s’aperçoit que c’est l’état d’esprit de l’équipe et ça fait du bien. Emilie qui gère la société avec son époux, Steve, nous accueille quelques jours plus tard autours d’un café. On attaque sur des volets très professionnels. Leur métier, pourquoi est-ce utile de faire appel à un maître d’œuvre et surtout en ce moment, le parcours des membres de l’équipe… Et puis, on déborde forcement et là on comprend ce qui les rend différent. Le professionnalisme y est, c’est certain. Connaissance du domaine et des particularités de l’île, ils sont là depuis longtemps. L’expertise est claire et précise, on se déplace sur chaque chantier pour réaliser un devis adapté à chaque cas, on ne projette pas des chiffres par téléphone ou par mail. Votre maison est un cas unique. Et puis, il y a l’aspect humain. Emilie nous raconte que certains clients passent tous les jours « pour savoir où ça en est, ils ont besoin d’être rassurés. Ils viennent juste boire un café». Chez Overseas, on a donc la possibilité d’être accueilli et écouté quand on a des questions. Elle est là, la grande différence. L’écoute, l’accueil et puis, on l’a bien senti, la compassion. Ils ont « vécu la vie sous les bâches, le manque d’eau », ça leur permet « d’être compréhensifs ».  En résumé, Overseas propose un service clé en main, un accompagnement personnalisé et un accueil toujours bienveillant. Cerise sur le gâteau, leurs tarifs sont identiques à ceux que vous arriveriez à négocier tout seul avec vos différents artisans, honoraires compris et matériaux de qualité importés de France. N’hésitez pas à les rencontrer, votre tranquillité n’a pas de prix. _NB

2 comments

  1. james 24 octobre, 2018 at 06:17 Répondre

    C’est bien joli mais quelles compétences techniques???? Ingénieur??? architecte?? ingenieur conseil?? diplômes? …ou simplement des pompeurs de commissions??? arnaque??? sérieux??

    • Philia 24 octobre, 2018 at 11:41 Répondre

      Des pompeurs de commission pas tres honnêtes avec les entreprises. De plus pas tres professionnels, les prix varient d’un client a l’autre ……a la tête

Post a new comment

Doit-on écrire Gibbs ou Gibbes ?

Depuis son élection à la Collectivité, le président signe tous les documents officiels «Daniel Gibbes », Gibbes avec un « e ». Une orthographe qui ...