TRADITION : L’Épiphanie aux Antilles

0

Après s’être remis des festivités de fin d’année et des repas copieux d’usage, l’heure est à nouveau à la dégustation avec l’incontournable galette des rois… agrémentée d’une touche antillaise.

Consommée chaque 6 janvier pour l’Épiphanie, fête catholique qui commémore la naissance de l’enfant Jésus par les trois Rois Mages venus l’adorer, la galette des rois est une tradition culinaire que les saint-martinois affectionnent particulièrement.

Certains n’hésitent d’ailleurs pas à bousculer les habitudes de la traditionnelle galette à la frangipane pour apporter un peu de saveur créole à la recette.

Relevée à la patate douce, flambée au rhum, ou fourrée de pâte fruitée, la galette créole est une pâtisserie sèche et sablée qui se revisite aux grés des envies, comme avec une garniture de confiture de fruits locaux ou de crème. Le partage de la galette des rois marque aussi le début d’une nouvelle période festive durant laquelle elle est dégustée régulièrement, celle du carnaval. La recette de la galette des rois traditionnelle inclut la crème d’amandes qui donne ce goût savoureux de frangipane feuilletée. Pour la galette créole, les pâtissiers en herbe ou professionnels remplacent cet ingrédient principal pour une confiture de fruits, que ce soit de maracuja, de goyave, de coco ou encore du miel ou tout autre fruit local. Les petits et les grands attendent toujours ce moment avec impatience pour savoir qui sera l’heureux détenteur de la fève. Cette pratique de dissimuler une fève dans la galette trouverait son origine dans les Saturnales, festivités de la Rome Antique. Pendant ces fêtes païennes célébrées début janvier, les rôles étaient inversés entre les maîtres et les esclaves pour que ces derniers deviennent les « rois d’un jour ». Celui qui trouvait la fève était donc élu. Les fèves ont été remplacées par des figurines en porcelaine vers 1875, tout en gardant cette appellation de fève car elle est porteuse d’un sens positif, symbolisant la fécondité et la renaissance, la fève est en effet le premier légume qui pousse en saison du printemps et donne la vie en vieillissant. Les figurines en porcelaine actuelles sont devenues des objets de collection pour ceux qui pratiquent la fabophilie, fait de collecter les fèves de galettes des rois. Jacqueline Goepfert, 85 ans, est la plus grande collectionneuse de fèves (ou fabophile) de France avec 182.600 fèves au compteur. Ce 6 janvier 2023, la galette sera à l’honneur, qu’elle soit à la frangipane ou créole. Mais que celui ou celle qui trouve la fève soit prévenu.e : la coutume veut que cette personne reçoive un bouquet de fleurs mais qu’elle devra par la suite cuisiner la galette créole pour la prochaine festivité ! _Vx

 6,436 vues totales,  17 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :