Plus de gauche à Saint-Martin ?

0
blank

L’absence de volontaires pour tenir un bureau de vote dans le cadre des primaires citoyennes interroge sur la capacité de la gauche à fédérer à Saint-Martin. Ou sur celle de ses sympathisants à se rassembler. Depuis plusieurs années, elle peine en effet à se (re)structurer localement. Pourtant les dernières échéances témoignent d’un électorat de gauche plus important que celui de la droite. En 2012, les Saint-Martinois avaient préféré François Hollande à Nicolas Sarkozy (51,50 % contre 48,50 %).

Aux législatives de juin 2012, elle avait obtenu 47,5 % des suffrages au premier tour, soit un point de moins que la droite*. Son candidat, Louis Mussington, avait même récolté plus de voix qu’aux élections locales de mars : il avait en effet rassemblé 982 suffrages en juin contre 670 trois mois plus tôt (+ 31%).

En 2011-2012, plusieurs sympathisants dont Louis Mussington avaient essayé de faire (re)vivre l’antenne du Parti socialiste à Saint-Martin ; l’objectif était de créer une vraie fédération pour les îles du Nord. Mais pour diverses raisons cela n’a pas eu lieu. Quatre ans plus tard, le PS n’est toujours pas représenté à Saint-Martin et personne n’a voulu organiser les primaires. Espérons tout de même qu’il acceptera d’investir un candidat saint-martinois aux prochaines législatives de juin. Si candidat assez culotté pour aller chercher son soutien il y a. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT