La réouverture de Juliana a permis la venue de quelque 4 600 touristes de séjour

1
blank

Principal pilier de l’économie de l’île, le tourisme est le premier secteur à subir les effets de la crise sanitaire. Avec la fermeture de l’aéroport Juliana, le nombre de touristes de séjour a chuté. Cela se constate dès le mois de mars avec une baisse de 61 % de la fréquentation par rapport à celle de février (11985 contre 30923).

Au troisième trimestre, 442 touristes ont été accueillis selon les données du gouvernement de Sint Maarten, dont plus de la moitié en juin. En 2019 à la même époque, 85606 touristes de séjour étaient venus.

La réouverture de l’aéroport Juliana aux vols internationaux a permis la venue de quelque 4600 touristes en deux mois. Une première – mais très timide- reprise de la fréquentation est observée en juillet lorsque Juliana a rouvert aux vols en provenance d’Europe et du Canada, avec 1535 visiteurs contre 248 le mois précédent. Même si les vols canadiens étaient aussi autorisés, les touristes sont restés peu nombreux du fait qu’une quarantaine leur était imposée à leur retour.

Puis, la réouverture de Juliana aux vols en provenance des Etats-Unis début août a permis de doubler la fréquentation avec 3084 touristes de séjour accueillis.

Mais, évidemment, on est encore très loin du niveau de 2019, l’écart étant abyssal (87,5 %).

Les deux premiers mois de l’année 2020 avaient été encourageants avec une hausse de 16 % (+ 8580 touristes) de la fréquentation en janvier et février (62410 contre 53830).

Depuis le début de l’année le nombre de touristes de séjour s’élève à 79450, il est 2,8 fois inférieur à celui de 2019 sur la même période. (soualigapost.com)

blank

Article sponsorisé par:


blank

1 commentaire

  1. blank
    Lucie 12 octobre, 2020 at 10:39 Répondre

    Bonjour
    Je vais a sxm 3 mois par année depuis 10
    Ans. Les cinq premières années on s était lié d amitié avec une 12 ene de personnes et depuis ils ont tous quitté l île et pourtant ils adoraient vraiment votre île.
    Plusieurs saisonniers que je côtoyais tous les jours et d autres que je côtoyas de temps en temps ont quitté pour le mexique.
    La raison est la négligence de la plage de Baie Orientale et pourtant on a écrit à la collectivité de la raison du départ des gens.
    C est triste car j aime profondément votre île et je sais que les tourismes saisonniers comme nous apportent beaucoup à votre économie.
    La plus part demeuraient sur l ile de 3 a 6 mois donc juste un petit groupe de personne qui dépensaient pendant ces mois et qui ont fuit sxm auraient suffit a payer le salaire d une personne qui aurait nettoyé votre plage chaque jour comme ont voit sur tout les autres places touristiques.
    Vous parlez d Economie mais partout dans les autres pays que l on voyage on a jamais vue une plage si négligé
    Les agences de voyages au Canada en font mention quand les gens choisissent leur destination. Votre île est paradisiaque mais vos plages très négligées
    Les gens qui quittent le froids pour la chaleur et la mer préfèrent les belles plages ou l on peut marcher et se baigner sans que plage soit remplie d algues Que se soit au mexique , république cuba ou ailleurs les plages sont toujours bien entretenues.
    Les gens que je connaissais dépensaient en moyenne pour un couple entre 800.00 et 1200.00 euro semaine juste pour les restaurants Maintenant ils dépensent au Mexique.
    Je trouve ça malheureux
    Il faut pas oublier que tous ses gens et je parles au moins d une 30 ene que je connaissais personnellement ont quitté l ile pour d autre destination a cause de la négligence des plages louaient des voitures pour plusieurs mois , dépensaient dans les boutiques, épicerie etc. Donc je comprends pas comment la collectivité compte mais un salaire a l année pour un employé qui passerait le tracteur sur la plage serait bénéfique pour tous

    Merci

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Laisser un commentaire

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT