JUSTICE : Des affaires d’urbanisme encore renvoyées

0
blank

Les affaires d’infractions aux règles d’urbanisme post Irma peinent à être examinées par le tribunal de Saint-Martin. En début d’année, le juge avait été contraint d’accorder des renvois à cause de la grève des avocats, depuis quelques semaines, il rappelle ces affaires, mais ordonne de nouveaux renvois en raison, le plus souvent, d’un manque d’informations au dossier.

La semaine dernière, BR était convoquée à la barre pour avoir construit post Irma un carbet sur la plage à Oyster Pond et installé un conteneur en violation des règles locales d’urbanisme. BR affirme qu’elle avait le droit de reconstruire sur la dalle de béton après Irma et indique avoir entamé une procédure de régularisation. Mais le tribunal est dans l’incapacité de vérifier ses propos : l’unique document émanant de la COM (à savoir le procès verbal constatant la construction illégale) date de janvier 2018. Aucune observation sur la demande de régularisation n’a été produite au dossier et personne représentant la COM n’était présent le jour de l’audience. Le tribunal a donc renvoyé l’affaire et sollicité des informations complémentaires de la part de la COM. Il en a fait de même dans deux autres affaires en début d’audience.

Un quatrième renvoi a aussi été accordé car le conseil de la prévenue n’avait pu prendre l’avion en provenance de Guadeloupe. La prévenue a tout de même eu le temps d’exposer au tribunal brièvement sa situation et ses explications ont permis au juge de s’apercevoir que la prévenue était locataire et que le propriétaire n’avait pas été entendu lors de l’enquête. Or cette audition est indispensable pour la compréhension de l’affaire. Le tribunal a donc sollicité un complément d’information. (soualigapost.com)

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT